Accueil » Social » Femmes en situation d’handicap – Manque de sensibilisation sur la santé sexuelle
Social

Femmes en situation d’handicap – Manque de sensibilisation sur la santé sexuelle

Mis à part le problème de l’accessibilité au service de soins, un problème spécifique survient. Les services de santé reproductive et la planification familiale (SRPF) sont plus difficilement accessibles aux femmes handicapées. Pour les femmes dans les zones éloignées, ce problème est récurrent. « L’idéal est de permettre à ces femmes considérées comme vulnérables de pouvoir en bénéficier. Malheureusement, la couverture en SRPF n’est pas à 100% surtout dans les régions les plus reculées », indique le Docteur Vololona Raholison, country manager de Wish2action. En outre, par manque de sensibilisation ou d’information, les femmes ne connaissent pas leurs droits à la SRPF.

« Le manque cruel d’infrastructure pèse sur notre quotidien surtout pour celle qui ont un handicap physique et qui n’ont pas d’accompagnateur. Par conséquent, les femmes ne peuvent pas jouir de ce droit, de plus, elles sont peu informées », indique Lily, une femme handicapée. Une sensibilisation a été effectuée à Toamasina en début de ce mois. « Vingt femmes sur trente ont opté pour des moyens de contraception après avoir été sensibilisées. La sensibilisation a été effectuée à la suite de la constatation de plusieurs cas d’avortement sécurisé chez plusieurs femmes en situation d’handicap, durant le confinement», indique Idinaëlle, une sage-femme qui exerce à Toamasina.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi