Accueil » Social » Bilan covid-19 – Les nouveaux cas se raréfient
Social

Bilan covid-19 – Les nouveaux cas se raréfient

e nombre de personnes atteintes de la forme grave est constant.

En deux jours, le nombre des personnes testées positives n’a pas atteint la barre des cents. Les professionnels de santé préconisent néanmoins de redoubler de vigilance.

Le cumul des nouveaux cas pendant les deux jours, n’a même pas atteint les cent, selon les bilans journaliers du 28 et le 29 mai. Quatre vingt-deux nouveaux cas ont été enregistrés. Pour le 29 mai, le nombre de nouveaux cas confirmés positifs est de trente-deux, sur les deux cent-soixante-deux tests effectués. Ce qui donne un taux de positivité de 12%. Analamanga détient le plus grand nombre de cas par rapport aux autres régions avec douze nouveaux cas en une journée, trois cas dans la région Itasy, cinq dans la région Vatovavy Fitovinany, deux dans l’Atsimo Andrefana, sept dans la région Alaotra Mangoro, deux dans la région Ihorombe, un dans la région Androy, un dans la région Melaky, deux dans la région Anosy, un dans la région Diana. Par rapport au nombre de décès, six personnes ont succombé à la maladie coronavirus avec deux cas de décès dans la région Analamanga, un dans la région Atsinanana, un dans l’Alaotra Mangoro, un dans la région Haute Matsiatra, un dans la région Vakinankaratra. Ce qui ramène le nombre de décès depuis le mois de mars 2020 au mois de mai 2021 à huit-cent-trente-cinq.

Rebond

Une nette baisse des nouveaux cas est constatée par rapport aux personnes testées positives du 28 mai. Sur les quatre cent trente-quatre tests effectués le 28 mai, cinquante nouveaux cas ont été recensés. Deux nouveaux décès ont été répertoriés avec cent quarante-huit cas de guérison. Deux cent vingttrois personnes suivent des traitements jusqu’à présent. Quant au nombre de formes graves il y en a cent quatre-vingt-quatorze. Analamanga recense vingt-sept nouveaux cas pour cent six personnes guéries.

Dans le district d’Antananarivo Renivohitra, vingt personnes ont été testées positives, trois dans le district d’Avaradrano, trois dans l’Atsimondrano, une dans le district d’Ambohidratrimo.

La baisse du nombre des nouveaux cas recensés permet de dire provisoirement que les nouveaux cas sont en constante diminution. Les médecins préconisent de redoubler de vigilance, notamment avec le respect des gestes barrières. « Il faut noter que l’année dernière, le nombre de cas positifs a connu une nette diminution à la même période, au mois de mai. Entre le mois de juillet et le mois d’août, nous avons enregistré une hausse pour l’année 2020. Ainsi, il faut prendre les mesures nécessaires puisqu’un cas de rebond n’est pas à exclure», indique un médecin. Pendant le mois de juin, toutes formes de rassemblements sont à bannir. « Lorsque nous entamons le mois de juin, les fêtes sont nombreuses. On entre d’ailleurs en période hivernale et le risque de contracter la maladie notamment pour les personnes vulnérables augmente », met en garde le médecin.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter