Region

Toliara I – Siteny et Behaja ont un pied à Tsimbazaza

Siteny et Behaja, les deux futurs députés de Toliara 1.

Siteny Randrianasoloniaiko alias « Behozatsy » et Jean Rabehaja dit « Behaja » sont les mieux placés pour ravir les deux places à pourvoir dans la circonscription électorale de Toliara 1.

Quarante-huit heures après les élections de lundi, les membres de la Commission électorale nationale indépendante, CENI de Toliara I, en collaboration avec les membres de la Section de recensement matériel de vote (SRMV) du même district, ont rendu publics, hier vers 16 heures, les résultats provisoires des élections des députés dans la capitale de la région Atsimo-Andrefana. Tous les résultats venant des bureaux de vote de Toliara 1 ont été totalement traités et compilés par le SRMV.

Dans cette circonscription électorale comprenant 126 bureaux de vote et 84 754 électeurs inscrits, le nombre de votants a été de 29 127, soit un taux de participation de 34,37%. Siteny Thierry Randriansoloniaiko, de la liste IRD, arrive en tête. Il est actuellement crédité de 38,578% soit (10 929 voix) dans un district où deux sièges sont à pourvoir. Jean Rabehaja, candidat indépendant, est classé deuxième avec 33,78% et (9 367 voix) ravit virtuellement le deuxième siège. Le trio est bouclé par le jeune Roméo Ratsimbazafy (Indépendant) qui arrive en troisième position avec 4 041 voix soit 14,33% des voix.
Le délai de cinq jours accordé pour récolter les résultats a été ainsi respecté voire devancé de deux jours, car les lacunes rencontrées lors des dernières élections présidentielles ont été évitées.

Grands sportifs
La surprise tant redoutée par les observateurs n’a pas eu lieu dans cette circonscription électorale. Le jeune opérateur économique Roméo Ratsimbazafy, qui se positionnait comme un redoutable outsider, n’a pas fait le poids devant les deux grands favoris de ce scrutin. Les deux premiers sont d’anciens sportifs internationaux de Toliara. Siteny dit « Behozatsy » (musclé) a fait les beaux jours du Judo malgache et de Toliara à certaine époque, et Jean Rabehaja dit Behaja, maire sortant de la commune urbaine de Toliara, est l’un des piliers de l’équipe nationale malgache de handball et de l’ASCO dans les années 90. Tous deux ont usé de leur force pour terminer respectivement en tête dans cette course effrénée menée par sept candidats.

La victoire des deux anciens sportifs de renom a été prévisible vu l’affluence de leurs admirateurs durant la campagne. Lors de leurs déplacements et meetings respectifs, chacun a toujours fait le plein. Siteny Randrianasoloniaiko, qui se succède à lui-même à cette place, continue de jouir d’une popularité intacte auprès de la population tuléaroise, avec ses multiples actions sociales. Quant à Behaja, il a été également l’un des grands favoris de ce duel. Son statut de maire de la ville de Toliara et les travaux qu’il a réalisés durant son mandat a fait de lui un candidat potentiel dans ces législatives.

Les deux hommes n’ont jamais caché leurs divergences d’idée sur le projet d’exploitation de l’ilménite par la société Base Toliara. Si Behozatsy, avec son ami et chanteur Théo Rakotovao, s’oppose farouchement à ce projet pour des raisons écologiques, Behaja quant à lui privilège le côté économique pour la ville et la région d’Atsimo-Andrefana.

Francis Ramanantsoa

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Une gifle pour cet illuminé et populiste Théo RAKOTOVAO . CRAAD-OI et le collectif tany devraient revoir leur copie . Par contre Siteny devrait être rattrapé par l’affaire de corruption des 73 députés au Paon d’or comme ZAKA BE à la justice a promis une meilleure procédure efficace pour court-circuiter son immunité parlementaire.