Accueil » Social » Mahamasina – Le centre de traitement rouvre
Social

Mahamasina – Le centre de traitement rouvre

Le Premier ministre Christian Ntsay a visité le CTC-19 de Mahamasina rouvert pour augmenter la capacité d’accueil des malades si nécessaire.

Le Palais des sports et de la culture à Mahamasina se transforme, une fois de plus, en un lieu de prise en charge de la maladie à coronavirus. Il accueille des cas modérés.

Les premiers patients du centre de traitement Covid-19 à Mahamasina se sont installés, hier. Ce centre situé au Palais des Sports et de la culture rouvre ses portes aux porteurs du virus de la Covid-19, suite à la recrudescence des personnes infectées à Antananarivo. Il est spécialisé dans la prise en charge des cas modérés. Il peut accueillir jusqu’à deux cent patients et est ouvert 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. « On peut augmenter cette capacité, si c’est nécessaire », indique le général Avisoa Lysias Rasamimanana, coordonnateur du CTC-19 Mahamasina.

C’était à Mahamasina, hier, lors de l’ouverture officielle du CTC-19 Mahamasina, en la présence du Premier ministre Christian Ntsay, le ministre de la Santé publique, le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao et le secrétaire général du ministère de la Défense nationale, le vice amiral Antoine de Padoue Ranaivoseheno.

Le ministère de la Défense nationale va prêter main forte au ministère de la Santé publique pour alléger la prise en charge des cas confirmés. Trente-six médecins militaires, cinquante-trois infirmiers militaires et seize élèves-officiers pour devenir médecin militaire, vont se relayer au CTC-19 Mahamasina, pour assurer la prise en charge des patients dans ce centre.

Saturés

Des concentrateurs d’oxygène sont disponibles pour la prise en charge des patients qui présentent un problème respiratoire. Ceux qui développent les formes graves du coronavirus, par contre, seront pris en charge dans les centres hospitaliers universitaires (CHU).

Lors de la forte propagation du virus, au mois de juin, le CTC-19 à Mahamasina et celui à Ivato ont accueilli plusieurs porteurs du virus. Ils ont été fermés, au mois de septembre, lorsque le nombre des cas a diminué. L’État prévoit, également, la réouverture du CTC-19 à Ivato, pour augmenter la capacité d’hospitalisation à Antananarivo. Près de mille patients et deux cent soixante quinze cas graves sont en traitement dans tout Madagascar, la grande majorité est à Antananarivo. Beaucoup suivent des traitements à domicile. Avec ces effectifs de patients, les CHU à Antananarivo sont saturés.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter