Accueil » Actualités » Antsiranana – Le Costa Neo Riviera reçu dans l’allégresse
Actualités Régions

Antsiranana – Le Costa Neo Riviera reçu dans l’allégresse

Comme si on avait célébré la fête nationale ou le Nouvel An. La ville d’Antsiranana a accueilli dans la joie, le week-end dernier, le Costa Neo Riviera et ses croisiéristes.

Antsiranana était en effervescence lors de l’escale du paquebot Costa Neo Riviera, qui y a débarqué plus de 1 200 croisiéristes, non compris l’équipage. Soit l’équivalent de la population d’un quartier de la ville.
Pendant deux jours, la capitale du Nord a vibré au rythme des différentes festivités . Cette fois-ci, les organisateurs, composés des membres de l’Office régional du tourisme, et de la direction régionale du Tourisme, ont opté pour les animations musicales. Jusque tard dans la nuit, des artistes de toutes les catégories se sont succédé sur la Place Joffre, la Place Musique, la Place Foch et la Rue Colbert. Le ministre du Tourisme, Roland Ratsiraka, et sa délégation ont fait le tour de ces endroits. Là où le ministre se trouvait, il n’a pas caché sa fierté avec le retour du bateau de croisière à Madagascar, plus précisément à Nosy Be et à Antsiranana. Il a même inventé un concours de traduction de mots français qui a permis à certaines personnes de gagner des sommes d’argent.
« Il est temps pour vous, les jeunes, de prendre en main le développement du tourisme chez vous, car il s’agit d’un outil servant à lutter contre la pauvreté et à développer la région », a-t-il souligné.

Quasi religieux
Les artistes, dont Ds Prod, le groupe Wadra, Jas Blanc, Baban’i Souraya, Jean Marc, Tence Mena ont donné le meilleur eux-mêmes et montré aux visiteurs la richesse culturelle malgache.
Aidé par deux remorqueurs, le paquebot, long de 216 mètres et large de 29 mètres, a facilement quitté le quai du port dimanche vers 19h devant des centaines de gens et de curieux. Sur la Place Joffre, les spectateurs ont observé la sortie du Costa Neo Riviera dans un silence quasi religieux, agitant des mouchoirs ou sortant leurs appareils photos ou leurs téléphones portables pour immortaliser ce moment. Côté passagers du navire ayant la moyenne d’âge qui tourne plutôt autour des 55-65 ans, ils ont aussi agité les drapeaux, élevé leurs mains et poussé des cris de joie pour remercier la ville.

Raheriniaina

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi