Accueil » A la une » Immunisation – Le vaccin anti-Covid incontournable
A la une Social

Immunisation – Le vaccin anti-Covid incontournable

Les enfants et les jeunes, jugés moins à risque, ne sont pas concernés par la campagne de vaccination contre la Covid-19.

La relance économique du pays dépendrait de la campagne de vaccination de la Covid-19. Sa réalisation n’est pas encore certaine.

Madagascar n’est pas pressé de vacciner sa population contre la Covid-19, si dans l’Hexagone, la campagne de vaccination a commencé. Madagascar ne s’est pas encore décidé à commander les vaccins. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a énoncé qu’elle « accompagne et suit les directives du gouvernement ». Des sources affirment, pourtant, que les partenaires techniques et financiers « encouragent le pays à faire cette vaccination ». La relance de l’économie du pays en dépendrait. « La campagne de vaccination est incontournable, si on veut développer le pays », affirme une source. Le secteur tourisme, qui est, jusqu’ici, aux abois, risquerait de ne plus se relever, si cette campagne ne serait pas réalisée. « Quel regard va porter les autres pays sur Madagascar, si on refuse ce vaccin ? Notre système de santé est déjà très peu performant, et le fait que la population ne soit pas vaccinée contre la Covid-19 pourrait avoir des conséquences sur le tourisme. Personne ne voudrait plus venir chez nous. Ceux qui partent pour l’étranger seront, également, sanctionnés », indique un technicien.

Observation

Même les investisseurs hésiteront à s’implanter, chez nous. Car Madagascar sera, forcément, classé comme pays à risque et sans sécurité sanitaire.

Qui voudraient placer des capitaux dans un pays où à tout moment, une épidémie de coronavirus peut ressurgir et obliger le pays à entrer dans un nouveau confinement, car sa population est peu immunisée contre la Covid-19 ?

Pour les techniciens, cette campagne de vaccination doit être réalisée. « Ces vaccins vont protéger la population contre la maladie. N’oubliez pas qu’un virus ne disparaîtra pas d’un pays du jour au lendemain. Prenons exemple de la rougeole qui a fait des milliers de morts, il y a quelques années. Le seul moyen d’éradiquer un virus, c’est la vaccination », indique l’épidémiologiste. Madagascar serait en phase d’observation. Les dirigeants préfèreraient attendre les résultats de cette campagne avant de prendre une décision. En attendant, Madagascar compte sur le covid-organics (CVO). Si on se base sur les statistiques du coronavirus, ce remède semble avoir été efficace.

Madagascar n’enregistre que deux cent soixante décès sur dix-sept mille personnes infectées, en neuf mois. « Ces chiffres ne reflètent pas la réalité. Les personnes qui passent le test de dépistage sont limitées. En ce moment, par exemple, seuls les diabétiques peuvent faire le test », affirme une source.

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Le discours public  » irresponsable  » du ministre actuel de la santé avec un militantisme assumé sur le CVO n’est qu’une propagande honteuse digne la méthode de l’ancien empire soviétique .Les observateurs lucides et avertis sont perplexes face à une telle misère intellectuelle .L’éviction de son prédécesseur n’est donc pas le fruit du hasard car le régime a besoin d’un « lèche-botte  » pour défendre becs et ongles son Tambavy . Pire étant un professionnel de santé avec une agrégation il étale au grand jour ses lacunes sur l’interprétation par exemple des tests sérologiques . La vérité scientifique est immuable et qu’on sache une bonne fois pour toute que l’Artémisia composant cette décoction n’est pas EFFICACE contre le coronavirus , le reste c’est de la crédulité entretenue . Le régime joue sa crédibilité en faisant fi des recommandations pour la vaccination des autorités sanitaires Mondiales . La notion de la saisonnalité de l’épidémie du coronavirus est acquise après des études robustes . La mutation génétique du SARS-COV-2 avec une souche plus virulente et contagieuse est admise . Madagascar est un pays souverain mais il y a une limite morale à ne pas compromettre la santé de 25 millions de Malgaches alors que ce vaccin est le salut ultime pour vaincre l’épidémie de covid 19 .

    • la nouvelle souche n’est pas plus virulente. En revanche ,oui, elle est plus contagieuse.
      Au delà le pays doit débuter sa campagne de vaccination le plus tôt possible.
      il existe actuellement plusieurs vaccins disponibles. Le ministre de la santé devrait demander l’avis de plusieurs médecins, en choisir un et en commander un nombre suffisant.la population malgache mérite d’être protégée.