Accueil » Editorial » Messi Dieu des stades
Editorial

Messi Dieu des stades

Il est entré définitivement dans la légende. L’Argentin Lionel Messi a gagné hier le septième Ballon d’Or de sa carrière. Un record absolu qui sera difficile voire impossible à battre. Le seul joueur qui peut lui tenir tête est le Portugais Cristiano Ronaldo qui a fini sixième au classement. Mais comme l’attaquant de Manchester United a 36 ans, on voit mal comment il pourrait revenir à la hauteur de son rival. Le Ballon d’or récompense le meilleur joueur de l’année. C’est le résultat du vote des journalistes sportifs du monde entier( y compris Madagascar en l’occurrence notre confrère Clément Rabary de Midi Madagasikara), de l’entraîneur national de chaque pays ainsi que le capitaine de l’équipe nationale de chaque pays. Il n’y a pas à discuter sur le résultat du vote. Le meilleur buteur de l’année ( c’est le cas de Messi en 2016,2017, 2018 et de Robert Lewandowski cette année), le joueur le plus titré de l’année ( c’est le cas de Iniesta, Xavi), le joueur le plus performant de l’année ( c’est le cas du Bulgare Hristo Stoichkov en 1992 ou du Français Franck Ribéry en2006) n’est pas forcément le Ballon d’or tout indiqué. Il ne s’agit pas d’établir des critères ou des barèmes de notation, il s’agit tout simplement d’un vote où tous les votants sont totalement libres. Les résultats du vote sont d’ailleurs consultables sur le site de France Football pour ceux qui veulent avoir la conscience tranquille.

Il est vrai que ce n’est pas la meilleure saison de Messi. Son équipe, le Fc Barcelone qu’il a dû quitter cette saison, se trouve en difficulté . Il faut dire qu’il s’agit de la saison la moins tranchante de Lionel Messi en terme de buts marqués et de titres gagnés . D’autres joueurs ont été plus performants à l’image de Lewandowski ou Benzema qui ont marqué la saison au fer rouge. Mais le choix des votants sont allés à Messi par fidélité ou par fanatisme. Dans tous les cas, but ou pas, titre ou pas, Messi est un joueur exceptionnel. Un véritable extra terrestre. Il réunit à la fois les qualités de Maradona et de Pelé. C’est dire. C’est un artiste du dribble ( comme Maradona et Pelé), c’est un orfèvre des passes ( comme Maradona et Pelé), c’est un buteur patenté ( comme Maradona et Pelé). Messi joue tout en finesse et dompte la balle avec son pied gauche. Il exécute les gestes à la perfection. On peut élire Messi Ballon d’or à vie tellement sa classe écrase la concurrence. On s’étonne du fait que certains osent mettre son élection sur le compte d’une combine alors que même la majorité des grands joueurs reconnaissent sa supériorité.

Après l’ère Messi – Cristiano, il faudra mettre du temps pour retrouver un duo de joueurs exceptionnels comme eux. Il y aura de bons joueurs comme l’étaient Ronaldinho, Ronaldo, Adriano, Kaka, Gerd Muller, Cruijff, Romario, Bettega, Paolo Rossi, Platini, Thierry Henri, Zidane, Careca, Van Basten, Gullit, Bergkamp, Boniek, Zavarov, Blokhine, Beckham, Figo, Rummenigge, Hrubesh, Voller, Papin, Klose… mais trouver l’égal de Messi n’est pas évident. Il est au foot c’est que Michael Schumacher est au sport auto, Michael Jordan au basket, Usain Bolt en athlétisme, Mohamed Ali en boxe, Björn Borg en tennis, Tiger Woods en golf..D’immenses champions qui ont eu de successeurs mais pas d’héritiers. Mais tant qu’ils sont vivants, ne boudons pas le plaisir avec des polémiques de ramasseurs de balles.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter