Social

Management de haut niveau – Une formation face à la mutation des entreprises

Anticipation au changement. L’environnement des entreprises est en pleine mutation, d’après le constat de l’Institut supérieur de la communication et des affaires et du management. Une formation intitulée « Iscam solution formation » (ISSOF) a été entamée, hier pour les entreprises. En termes de digital, peu d’entreprises incluent l’internet et même l’informatique dans leur fonctionnement. Il reste beaucoup à faire selon Jaona Ranaivoson, directeur général de l’Iscam. « Cette formation a pour principal objectif d’inviter les entreprises à réfléchir sur le changement qui est très fort concernant de l’environnement que ce soit au niveau international que national. Les entreprises doivent prendre en compte comment cette dimension impacte sur leur développement au niveau des ressources humaines et des personnes constituant l’entreprise. Ces personnes doivent être ouvertes et pouvoir anticiper ce changement. Des produits peuvent marcher aujourd’hui mais pas forcément demain. L’idée est aussi d’avoir la créativité pour redynamiser l’équipe et pouvoir anticiper et au mieux se positionner sur le marché», explique –t-il. Rija Rasoava, un formateur reconnu au niveau international a partagé son expérience auprès d’une dizaine de représentants d’entreprise. D’après lui, ce changement se résume par trois mots dont le leadership, la rigueur et l’audace. Il est impossible de changer si l’on ne peut pas changer soi-même selon lui. Changer ne veut pas dire succès mais plutôt essayer. La plupart des participants dans cette formation n’ont pas encore entendu la signification de changement. Il fallait revoir vraiment que le dynamisme des entreprises qui se présentent actuellement n’est pas le dynamisme de 19e siècle. Si l’on applique encore le mode de management de business de 20e siècle par exemple, plusieurs entreprises disparaîtront. Et ce n’est qu’une question de temps, souligne Rija Rasoava.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter