Accueil » Politique » INSÉCURITÉ – L’armée se dote de matériel de pointe
A la une Politique

INSÉCURITÉ – L’armée se dote de matériel de pointe

Andry Rajoelina entouré de deux éléments du Bataillon parachutiste.

Combattre l’insécurité. Ce sera le vrai combat qui sera mené désormais par les forces de l’ordre dont celui des armées à qui le président de la République, Andry Rajoelina s’est adressé hier.

Le Chef suprême des Armées a, en effet, procédé hier au baptême du 1er Bataillon de parachutistes au « Toby Général de Corps d’Armée Ismaël Mounibou » à Ivato. Son message a été clair à l’endroit de ces derniers : « Nous sommes maintenant confrontés à une nouvelle bataille, à un nouveau combat qui est celui d’assurer la sécurité des personnes et des biens. Pour cela, nous devons changer de stratégie… » La mise en place du Bataillon pour remplacer l’ancien Corps s’est avérée plus compatible à la situation actuelle tout en permettant de mieux faire face aux nouvelles menaces auxquelles le pays est confronté. Elle coïncide également avec la restructuration de l’Armée qui a été initiée par le Ministère de la Défense nationale. Le Bataillon parachutiste est chargé de la Défense Opérationnelle du Territoire et du renforcement du maintien de la sécurité tant dans les villes que dans les zones rurales. Ses éléments sont spécialisés dans les interventions ponctuelles de rétablissement de l’ordre public.

Le Président Rajoelina a salué l’Armée Malagasy pour ses réalisations sur le terrain que ce soit dans la lutte contre le Kere, la lutte contre le coronavirus ; mais également le sauvetage des compatriotes victimes des dernières inondations. Le Chef de l’État a vivement encouragé la poursuite des efforts dans le maintien de la sécurité et la protection de la population surtout face aux nouvelles menaces. Il a notamment évoqué le phénomène d’enlèvement des enfants albinos qui a défrayé la chronique.

Unis pour la Patrie

Par ailleurs, les actions pour équiper l’Armée et les forces de l’ordre que le Président Andry Rajoelina a personnellement initié depuis 2019, se poursuivent également. Le Bataillon de Parachutistes a ainsi été doté de parachutes à ouverture automatique, de parachutes à ouverture commandée, d’équipements de protection individuelle ainsi que d’armes et de fusils. Andry Rajoelina a aussi annoncé la dotation d’un hélicoptère Airbus H130 pour l’Armée de l’air d’ici deux mois.

Cet hélicoptère à usage multiple peut transporter jusqu’à sept passagers et peut être utilisé lors des évacuations sanitaires mais également dans la lutte antiacridienne ainsi que pour éteindre les incendies. « Nous nous tenons debout, nous avançons et nous sommes unis pour défendre notre Patrie, notre souveraineté, mais surtout pour protéger nos compatriotes » a conclu le Chef de l’État. Le Général de Corps d’Armée Ismaël Mounibou était le Premier Chef de Corps du 1er RFI (actuel 1er BAT PARA), ayant ainsi été le premier à le commander du 01er décembre 1975 au 01er juin 1983. Ce défunt haut gradé était aussi un illustre serviteur de l’Armée et de la Nation Malagasy depuis son entrée à l’école militaire (SEMIPI) en 1964 jusqu’à son départ à la retraite en 2003 après avoir été à la tête de l’Etat-Major Général de l’Armée Malagasy de 1997 à 2003.

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Les autocrates généralement s’appuient sur l’armée pour se maintenir au pouvoir . La CENI et la HCC à mettre dans la poche pour se faire réélire . Mais les résultats sur le terrain contre l’insécurité urbaine et rurale que dalle . Des dotations uniquement pour parader durant les défilés du 26 juin en allégeance à notre digne successeur de Radama II façon vestimentaire plus que grotesque …

    • ça c’est vrai MADA n’est pas en guerre mais pourtant 2 généraux au ministère de Rajoelina double salaires étant ministre et généraux du corps d’Armée ils sont là non pas pour le peuple malagasy mais pour protéger le Président