Accueil » Régions » Diana – Fagnoesa arrive à son terme
Régions

Diana – Fagnoesa arrive à son terme

Un  atelier  de  restitution  qui  s’est  tenu  à  l’hôtel  Palma  Nova en  présence  des  maires.

Le concours sur la gestion intégrée de ressources marines et côtières, dénommé« Fagnoesa » et organisé par le Comité régional de gestion intégrée des zones côtières, touche à sa fin. Deux évaluations ont été effectuées par le Comité régional du concours.

En fait, il s’agit exactement d’un concours qui a mobilisé les trente-six associations communautaires de base issues de quatre districts de la région DIANA en mettant en avant leurs réalisations.

Ce concours a eu comme objectif principal de stimuler la motivation des communautés dans l’accomplisse­ment de leur rôle en tant que gestionnaires de ces ressources, tout en renforçant en même temps leurs capacités techniques. Mais surtout conscientiser les citadins et les inciter ainsi à pratiquer la pêche de façon responsable et aussi à consommer de façon rationnelle, car la biodiversité marine de la région DIANA est actuellement confrontée à de nombreuses menaces . Citons entre autres le défrichement de mangroves, la déforestation, la pêche illégale non déclarée et non réglementée. Ces phénomènes, amplifiés par le changement climatique, remettent en cause l’exceptionnelle biodiversité marine.

« Cet effort d’investissement pourrait engager davantage ces communautés dans la gestion durable des ressources marines et la protection de la biodiversité côtière » a affirmé Mihary Raparivo , directeur régional de WWF DIANA , tout en rappelant que Fagnoesa a vu le jour grâce au soutien financier du projet Margaret A. Cargill Philanthropies qui fait progresser les pratiques efficaces de gestion com­mu­nau­taire des ressources marines et côtières dans le Nord du Canal de Mozambique, afin de protéger les écosystèmes marins et garantir les moyens de subsistance et le bien être des communautés côtières qui en dépendent.

Partage d’expérience

D’après les délibérations du comité du concours et des comités de districts , les quatre Communautés locales de base (CLB) lauréates pour chaque district sont déjà connues, à savoir les CLB FMTFI Irod, Ankameva Ankazomborona, CLB Mie­zaka Ambolokapiky Ambanja et Matea Bemanondrobe. Une autre évaluation du 16 au 31 août dernier a également permis à l’organisation de sélectionner la meilleure communauté gestionnaire de ressources naturelles marines et côtières de la première édition du concours Fagnoesa.

La proclamation officielle des résultats aura lieu demain au fokontany d’Ambolokapiky dans la commune rurale d’Ambala­hoko-Ambanja . L’équipe gagnante sera récompensée pour ses efforts dans la mise en œuvre des activités sur la gestion des ressources marines et côtières et aura l’opportunité de partager ses expériences.

Pour marquer la fin de Fagnoesa, tout a débuté hier ( mardi) par l’organisation d’une visite d’échanges et d’un atelier de restitution qui s’est tenu à l’hôtel Palma Nova en présence des maires, des représentants des communautés gagnantes ou perdantes, des autorités locales, des partenaires …

Selon les explications, cette visite d’échange a pour objectif principal de permettre aux quatre communautés lauréates des districts à faire un partage d’expériences sur les éventuelles lacunes quant aux différentes facettes de la gestion des ressources naturelles marines et côtières. Pour ce qui est de l’ate­lier de restitution , ce fut l’ occasion d’ un partage avec les participants au concours.

« Ce concours est positif pour la région Diana car l’implication des communautés de base, celle de leur confier une partie de la gestion d’une partie des ressources naturelles renouvelables, est la seule solution pour préserver dans la durée les richesses naturelles » a assuré Hervé Bakarizafy, directeur du développement de la région DIANA.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter