Editorial

Papable

Pourquoi le pape ne nous rend visite que tous les trente ans? Si chaque pape daigne faire un saut ici, le changement sera bien papable. Certes, il n’y eut que trois papes en trente ans mais quand on voit les chantiers entamés à l’occasion de la visite du pape François, on peut gager qu’au moins toutes les rues seront refaites. rien que pour cet aspect , la visite du pape aura servi à quelque chose. il laissera un précieux héritage pour les usagers de la route. Du moins l’axe Ankorondrano -Tsarasaotra. La route du pape construite en 1989 lors du passage du pape Jean Paul ii, sera refaite en l’honneur du pape François. Les bouchons sur ce tronçon devenus permanents et indescriptibles depuis l’ouverture de la voie rapide Tsarasaotra -ivato seront bientôt un mauvais souvenir. Durant le séjour du souverain pontife, les embouteillages disparaîtront comme par enchantement. Les forces de l’ordre suivent actuellement des cours accélérés de prestidigitation pour y parvenir.

Pour le moment on doute que les travaux se terminent à temps. À Antanimena comme à ivandry, le chantier bat encore son plein. on s’y est pris sur le tard comme d’habitude. Trop tard même puisque les travaux n’ont commencé que la semaine dernière à Antanimena. on compte sur l’expérience et la rapidité de Colas pour tout finir à temps. Et bien évidemment sur un miracle en priant fort pour qu’une journée dure 48 heures. C’est dommage étant donné que la précipitation peut impacter sur la qualité des travaux. on était déjà dans la même situation lors du sommet de la Francophonie en 2016 alors qu’on avait deux ans pour le préparer. on n’avait pas pu finir le bâtiment censé devoir héberger toutes les délégations au village de la Francophonie à Andohatapenaka alors que les routes de Tsarasaotra -ivato et la nouvelle route de la Francophonie étaient bâclées. De l’Emergence 2030 à l’initiative pour l’Emergence de Madagascar, les pratiques sont donc restées les mêmes avec une propension à faire les bouchées doubles à la dernière minute et de s’en désintéresser complètement une fois l’événement passé. on prie le pape François de toucher mot à ce péché mortel qu’il faut absolument éradiquer. C’est comme on avait une foi de façade. Le pape François n’aime surtout pas le luxe et les dehors favorables. il est entier et sincère. C’est pour cela qu’il n’habite pas dans le palais du Vatican en hommage aux pauvres. il aurait donc aimé voir les vraies réalités sans le moindre maquillage. Avis à ceux veulent interner les quatre Mi pour les mettre à l’abri des regards du pape François.

Il a fallu la venue du pape François pour que l’État récupère la partie de la rue occupée par la voie ferrée dans le passé et carrément squattée par les sociétés et entreprises ayant pignon sur rue sur cet axe. Ce n’est donc que justice même si la voie ferrée qui constitue un patrimoine a disparu. L’escapade du « Président du Vatican » profitera donc à tout le monde, croyants et mécréants. il reste à capitaliser ce qu’il aura apporté par la suite aussi bien en termes d’infrastructures qu’au niveau du management pour que son passage ne reste juste un souvenir. Amen.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter