Accueil » Politique » Opposition – Cassure au sein du « Miara-manonja »
Politique

Opposition – Cassure au sein du « Miara-manonja »

Les  députés  Hanitra  Razafimanantsoa  et  Fidèle  Razara Pierre  ont  préféré  voler  de  leurs  propres  ailes.

Une scission, un désir d’émancipation, ou une stratégie d’action? Les interrogations sont nombreuses autour du mouvement d’opposition «Miara-manonja». Hier, en effet, deux émissions distinctes ont été diffusées, sur deux médias différents et avec des animateurs et des intervenants différents.

Il est 9 heures, hier, et les fidèles du talk show phare de l’opposition, «Miaramanonja», étaient au rendez-vous. Le député Fidèle Razara Pierre, une des figures du mouvement, a, d’autant plus, fait un teasing sur les réseaux sociaux, annonçant le retour de l’émission après une vingtaine de jours «de pause». Lui et l’autre figure du mouvement d’opposition, la députée Hanitra Razafimanantsoa, se sont tus depuis un peu plus de deux semaines.

Bien que les députés Razafimanantsoa et Razara Pierre aient fait «une pause», l’émission «Miara-manonja» a continué sur la radio et télévision MBS. En l’absence des deux têtes d’affiche, d’autres députés du parti «Tiako i Madagasikara» (TIM), et des militants de la plateforme d’opposition RMDM ont tenu le programme quotidien. Stupeur, toutefois, chez les inconditionnels du «Miara-Manonja», ils devaient jongler entre deux émissions différentes, diffusées au même moment, sur deux stations différentes, hier.

D’un côté, il y a eu le programme diffusé par la MBS et de l’autre côté, le «Miaramanonja», diffusé sur la radio et télévision AZ. «Miaramanonja», est un mouvement médiatique mis en place pour porter la voix de l’opposition et pilonner le pouvoir sous tous les angles. Pour leur comeback, les députés Razafimanantsoa et Razara Pierre ont concocté leur propre émission. Avec eux, il y a, notamment, le député Rodin Rakotomanjato et Vonison Andrianjato, ancien ministre de la Com­munication.

Tentative d’émancipation

Le concept est le même, mais le plateau, le logo et la tenue des acteurs sont différents. Ceux qui ont migré sur la station AZ ont mis une touche de nouveauté à leur présentation. Sur les réseaux sociaux, des militants TIM martèlent, «le Miara-manonja officiel, qui roule avec le président Marc Ravalomanana, continue sur la station MBS et la radio Mada (…)». Ces médias appartiennent à l’ancien Chef d’État, tandis que le député Razara Pierre est le dépositaire de la station AZ.

Aucun intervenant sur les deux émissions parallèles n’a évoqué cette situation cocasse. La situation a, toutefois, intrigué les observateurs, surtout que les députés Razafimanantsoa et Razara Pierre ont été absents du colloque du RMDM, la semaine dernière. Contacter, l’élu d’Ambaton­drazaka a refusé d’expliquer le sujet, répliquant juste, «s’il s’agissait d’une émission pro-pouvoir auriez-vous poser la question?».

Des questions s’imposent, toutefois, étant donné que dans les rangs des indéfectibles ouailles de Marc Ravalomanana, certains chuchotent qu’il y aurait une tentative d’émancipation chez ceux qui ont quitté le plateau de la MBS. Dans son intervention, hier, maître Hanitra Razafimanantsoa a parlé d’une nécessité de «redynamisation du parti TIM».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter