Accueil » Social » Examen – Une hausse du taux de réussite au BEPC
Social

Examen – Une hausse du taux de réussite au BEPC

Les  centres  où  les  examens  étaient  affichés  étaient bondés  de  monde,  hier.

À l’image du CEPE, le taux de réussite au BEPC accuse également une amélioration. De quoi démentir certaines affirmations.

Le taux de réussite a augmenté dans la CISCO Circonscription scolaire-Tana ville cette année. Pour la circonscription d’Antanana­rivo Reni­vohitra, le taux de réussite est de 59,78 % contre 51,74% l’année dernière. Les résultats sont affichés depuis hier au niveau des lycées de la CISCO Tana ville. Dans plusieurs établissements de la capitale, les résultats sont satisfaisants. « La plupart de mes élèves ont réussi cet examen malgré les difficultés liées au confinement », se félicite un directeur d’école privée.

La hausse du taux de réussite s’explique pour certains enseignants interrogés par le temps de révision. Nous avions eu un moment de faire le point sur les lacunes des élèves notamment dans les matières de base. Le traitement des sujets types nous a permis d’entraîner les élèves à la forme et au fond des sujets d’examen , indique Nirina, un enseignant.

Au niveau du centre AKAMA, spécialisé dans la formation d’enfants malentendants, le taux de réussite atteint les 100% cette année. Les dix-neuf candidats ont réussi brillamment leur examen. Les candidats peuvent également consulter les résultats en ligne ou par SMS.

Animés

Hier, les centres d’examens étaient animés. Les candidats et les parents de candidats se sont rués vers les affichages au niveau des centres d’examen. C’était le cas au Lycée JJR- Jean Joseph Rabearivelo, où des cris de joie étaient entendus. Au Lycée moderne Ampefiloha, une foule s’est rassemblée devant le centre d’examen dès l’affichage des résultats. « Je suis tellement heureuse que ma fille ait réussi cet examen cette année. Je suis fière d’elle puisque malgré les difficultés elle a réussi », indique Tantely, mère d’une élève ayant passé avec succès l’épreuve.

Pour la journée d’hier, le stress a été au rendez-vous pour les parents et notamment pour les candidats. « L’attente est interminable vu que presque toutes les Cisco du pays ont déjà affiché leurs résultats », avoue Dina, une mère de famille.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter