Accueil » Magazine » Pandémie sans barrières – La covid-19 atteint Kandreho
Magazine Santé

Pandémie sans barrières – La covid-19 atteint Kandreho

Le relief et la végétation ne stoppent pas le coronavirus. Kandreho, dans la région Betsiboka, est lenouveaudistrict touché par le virus. Quatre personnes sont contaminées dans la localité difficilement accessible par voie fluviale à partir des villages à l’ouest de Maevatanàna. Ce dernier district vient de compter également quinze nouveaux cas positifs. Avant l’entrée dans Maevatanàna, une bifurcation partant de la station de pesage des poids-lourds mène par route secondaire sur sept kilomètres vers les villages d’où l’on rejoint Kandreho par bac et par boutre sur le fleuve Mahavavy. Ainsi Kandreho figure comme une localité enclavée.

Seule la haute saison touristique y justifie les allées et venues des touristes, en majorité des géologues et des scientifiques de toutes les nations. « Depuis la fermeture des frontières nationales, aucun nouveau touriste ne s’est rendu à Kandreho. Des élus en déplacement professionnel, à destination ou en provenance de la capitale, sont les seules personnes de haut rang à faire des va-et-vient à Kandreho », indique un guide touristique local, joint au téléphone. Une source au niveau du Centre régional de commandement de la lutte contre le coronavirus dans le Betsiboka, insiste sur « l’existence d’un centre local de commandement dans chaque district, et c’est le cas à Kandreho, dont les élus comptent parmi les membres et restent sur place ».

La covid-19 continue de pénétrer dans les contrées les plus reculées du pays. En attendant l’atteinte du pic annoncée par les autorités pour la fin du mois prochain, la saison froide favorable à la germination du virus, constitue un danger.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi