Accueil » A la une » Finances – Transparence réclamée sur les fonds Covid-19
A la une Economie

Finances – Transparence réclamée sur les fonds Covid-19

Les  OSCs  réclament  plus  de  transparence  pour  rassurer les  bénéficiaires  des  aides.

Le public peut désormais avoir accès à un doculent sur le financement de la lutte contre la Covid-19. ONG et citoyens réclament cependant plus de détails.

Mis à jour. Le ministère de l’économie et des Finances (MEF) vient de mettre en ligne une version plus détaillée du rapport provisoire sur les financements en réponse à la pandémie du coronavirus. Publiée au début du mois de juin, la première version affichait un montant total général de cinq-cent-quatre-vingt-dix-huit millions de dollars dédié à la riposte face à la situation d’urgence sanitaire. Total général qui est passé à six-cent-soixante-onze millions de dollars présentement. Cette somme regroupe entre autres, les financements négociés et à renégocier avec les bailleurs ainsi que les financements déjà décaissés depuis le début de la pandémie.

« Après la publication du premier rapport, les questions reçues relatives aux affectations réelles du montant total des fonds permettent de constater la difficulté pour le public de distinguer les parties des financements encore en phase de négociation et ceux déjà décaissés, et de différencier les aides ciblées et les aides budgé­taires fongibles (…) d’où la mise à jour du rapport en version plus détaillée notamment pour faciliter sa lecture, en séparant les fonds du Système des Nations unies qui sont gérés directement au niveaux des projets, sans transiter dans le budget général, ni au niveau du ministère de l’Économie et des Finances », explique les responsables du MEF.

Le rapport mis à jour indique ainsi des décaissements effectifs à hauteur de cent-quatre-vingt-six millions de dollars provenant entre autres de la FMI sur la facilité de crédit rapide ou encore de la Banque mondiale pour les projets de filets sociaux. Notamment près de neuf millions de dollars sous forme de paiements des Transferts Monétaires Non Condition­nels (TMNC) décidés par le gouvernement au taux de cent-mille ariary destinés à cent-cinquante mille ménages.

Opacité

Cette initiative de l’état par rapport à la mise en ligne des détails de l’utilisation de l’argent de la Covid-19 répond ainsi aux requêtes des Organi­sations de la Société Civile (OSC). « De nombreux points et détails restent à éclaircir. Certes, il y eu un effort de trans­parence de la part de l’État mais l’utilisation de ces fonds et les détails sur les passations de marché restent opaques. Les citoyens restent dans l’expectative quant à l’utilisation de ces allocations », déplore un membre de l’OSC. Une façon pour ces organisations de réclamer un rapport plus détaillé et plus transparent, notamment sur les bénéficiaires de ces fonds ou encore sur les attributions des différents marchés décidés en urgence et dont les modalités restent floues.

« (…) Un rapport mensuel détaillé sera mis à disposition du grand public sur le site web de notre ministère afin que chaque citoyen puisse scruter l’utilisation des financements dans le cadre de la pandémie coronavirus, aussi bien les fonds offerts par les partenaires financiers et les aides intérieures depuis le déclenchement du combat contre la Covid-19 dont la gestion est confié au ministère de l’Économie et des Finances », expliquait Richard Randriamandrato, ministre de l’économie et des Finances lors de l’élaboration de ce rapport.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter