Accueil » Régions » Atsinanana – La prévention du coronavirus renforcée
Régions

Atsinanana – La prévention du coronavirus renforcée

Le lavage des mains avec du savon aide à empêcher le virus de pénétrer dans l'organisme.

La lutte contre la propagation du coronavirus se poursuit dans la région Atsinanana, même s’il y a baisse du nombre de nouveaux cas. Les activités se concentrent sur la promotion de l’hygiène et de l’assainissement au sein des communautés.

Les habitants des zones à risque sont, en effet, sensibilisés sur l’importance d’une hygiène et d’un assainissement adaptés au contexte sanitaire. Ils sont appelés à se laver les mains avec du savon, le plus souvent possible. Nestlé appuie ces activités, à travers un don à la Croix-Rouge malagasy, d’un montant de 61 964 115,92 ariary, qui a permis l’achat de citernes pour le lavage des mains ou encore de savons à distribuer aux communautés à risque. Grâce à cet appui financier de Nestlé, les cinq marchés publics d’Atsina­nana sont désinfectés, afin d’assainir les lieux publics et ainsi, contenir la propagation rapide du corona­virus.

Une partie de ce financement est alloué à la formation des agents de santé communautaires et des bénévoles, mais également au soutien des différentes campagnes déjà en cours dans la l’Atsinanana et dans sa région. «Notre objectif est de soutenir les personnes les plus vulnérables, notamment dans les zones à grand risque. Depuis le début de la pandémie, Nestlé s’est associé au mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge en répondant à leur appel d’urgence. Nous soutenons la Croix-Rouge Malagasy à travers ses actions d’assainissement dans la région Atsinanana, notamment via l’installation de bornes de lavage de mains et la distribution des matériels d’hygiène », conclut Erkan Konak, directeur général de Nestlé Mauritius.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter