Accueil » Faits divers » Ampasika – Une foule châtie un voleur
Faits divers

Ampasika – Une foule châtie un voleur

Le  pistolet  retrouvé  sur  le  brigand.

Un jeune homme a été capturé et désigné à la vindicte populaire, après avoir volé une femme, dans le quartier d’Anosimasina.

Mise à mort évitée in extremis par la police. Un malfaiteur a été appréhendé et passé à tabac par des habitants d’Ampasika, hier vers 14 heures.

D’après les témoignages glanés, le quidam et un coauteur ont volé une commerçante du côté d’Anosi­masina. Ils l’ont poignardée sur la partie du ventre. L’un équipé d’un pistolet sans cartouche s’est fait cueillir par le fokonolona, à Ampa­sika, mais l’autre a réussi à s’enfuir dans les ruelles labyrinthiques du fokontany.

« Une femme est venue au commissariat d’Itaosy, expliquant qu’elle a été volée et agressée. À l’arrivée des forces de l’ordre sur les lieux, elles ont trouvé un homme battu par la cohue. Elles l’ont fouillé, saisissant sur lui un pistolet », selon la police dans ses versions des faits.

Coups

« Une rumeur a circulé, révélant que la dame prise pour cible aurait rendu l’âme. Ce qui a attisé la colère de la foule sur ce brigand », relate un témoin du lynchage.

Dans une longue séquence de vidéo prise par un facebooker, des enfants, jeunes et adultes courent derrière le captif qui essuyait les coups. Le malfrat a eu l’œil droit enflé. Ses poursuivants ont enlevé son vêtement et l’ont pressé de questions, demandant où était passé son complice. Il avait l’air totalement épuisé. Certains ont profité de le piétiner et rouer de coups de poings et de pieds. D’autres lui ont jeté des pailles pour le brûler vif. Il y en a également ceux qui l’ont craché dessus quand il se retrouvait à terre.

L’intention de le tuer sur le coup a été écartée par les policiers du commissariat de la sécurité publique d’Itaosy saisie de l’affaire. Ces derniers l’ont récupéré avec son arme.

« Le voleur et sa victime ont, tous les deux, été envoyés à l’hôpital d’Ambavahaditokana à cause de leurs blessures. Jusqu’ici, nous n’avons toujours pas été avisés du décès de cette femme. La dernière nouvelle qui nous est parvenue est qu’elle est soignée à l’hôpital. L’enquête débutera dès que le jeune homme aura reçu les soins nécessaires », indique la police nationale.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter