Accueil » Economie » Indicateurs de pauvreté – Madagascar s’appauvrit depuis la pandémie
Economie

Indicateurs de pauvreté – Madagascar s’appauvrit depuis la pandémie

La crise de la Covid a amené le taux de pauvreté à un niveau record de 81%.

Le taux de pauvre té atteint 81% depuis la crise de la Covid-19. Madagascar devra urgemment entreprendre des réformes qui permettront de nouveaux investissements et une plus grande résilience des populations vulnérables.

Un Malgache disposant de moins de 8 600 ariary par jour est considéré comme vivant dans l’extrême pauvreté. Le seuil international de pauvreté passe de 1.90 dollar à 2.15 dollars. Le seuil international de pauvreté est actualisé selon la Banque mondiale.  Toute personne qui dispose de moins de 2.15 dollars par jour est considérée comme vivant dans l’extrême pauvreté. En 2015, année de la dernière révision en date, le seuil mondial était de 1.90 dollar. A partir du mois d’août 2022, il sera de 2.10 dollars.

«À la suite des travaux d’actualisation que nous venons d’entreprendre, le nouveau seuil, en vigueur à partir de l’automne 2022, se situe désormais à 2.15 dollars», note une fiche d’information de la Banque mondiale. Le seuil international de pauvreté est basé sur les prix de 2017. Le seuil international de pauvreté est actualisé de manière périodique afin de tenir compte de l’évolution des prix dans le monde. «… Ce nouveau seuil reflète la hausse des coûts supportés par les populations des pays à faible revenu pour répondre à leurs besoins essentiels tels que l’alimentation, l’habillement et le logement, entre 2011 et 2017, par rapport au reste du monde», détaille encore la note. Cette dernière souligne que la valeur réelle de 2.15 dollars aux prix de 2017 est la même que celle de 1.90 dollar au prix de 2011. Près de sept-cents millions de personnes dans le monde se trouvent dans une situation d’extrême pauvreté.

Réformes

À Madagascar, en 2017, le taux de pauvreté au niveau national était de 73,7% avec 79,6% en milieu rural et 50.3% en milieu urbain. En 2020, la crise de la Covid-19 a amené le taux de pauvreté à un niveau record de 81% (seuil de pauvreté international de 1.90dollar par habitant par jour). Selon les données de la Banque mondiale, la crise a été aggravée dans le Sud du pays par des sécheresses historiques qui on t entraîné des mauvaises récoltes généralisées, une insécurité alimentaire croissante et des migrations internes. La croissance allait reprendre en 2021, mais la troisième vague de pandémie, les cyclones et les effets négatifs du conflit en Ukraine a fait rechuter les efforts. Les projections de croissance pour 2022 ont été revues à la baisse et ramenées à 2.6% contre 5.4% au début. Le redémarrage réel est attendu pour 2023 pour atteindre 4.2% et 4.6% en 2024. Le taux de pauvreté passera de 81% en 2020 à 78% en 2023 et 77.9% en 2024.

La Banque mondiale recommande le  maintien d’une croissance plus élevée et plus inclusive pour avoir une chance de réduire l’extrême pauvreté. «Le gouvernement doit lancer des réformes profondes qui permettront de nouveaux investissements dans les secteurs susceptibles de favoriser la transformation structurelle et stimuler la création d’emplois, un meilleur accès aux infrastructures de base et une plus grande résilience des populations vulnérables », recommande l’institution.

Dans l’immédiat, Madagascar doit renforcer la riposte aux chocs climatiques, la responsabilité du secteur public, la réforme foncière, l’électricité, le numérique et les transports. «Madagascar pourrait mettre une décennie à inverser la perte de revenus moyens survenue pendant la crise de 2020-2022 et plus de 70 ans pour atteindre le niveau de vie actuel du Rwanda….» avertit la Banque mondiale.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter