A la une Magazine Santé

Pandémie – Trois décès liés au coronavirus annoncés

L’attestation de guérison est délivrée après des résultats négatifs de deux tests PCR.

Un bilan sombre se profile s’agissant de la lutte contre le coronavirus à la veille de la fin de l’état d’urgence sanitaire. Hier, en dépit de dix guéris constatés, trois malades sont décédés.

L’heure est au bilan. Trois malades déjà en état critique ont passé l’arme à gauche dans leur combat contre le coronavirus, d’après l’annonce de la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana hier. Le coronavirus a fait succomber cinq patients au total, exactement soixante-dix jours après la révélation des trois porteurs importés de la Covid-19 à Madagascar. Cette parenthèse sombre met le pays dans l’expectative à la veille de la fin supposée de l’état d’urgence sanitaire. Les personnes décédées du coronavirus signalées hier, ont déjà souffert du diabète et sont respectivement âgées de 52 ans, 43 ans et 73 ans. L’état critique dans lequel se sont retrouvés ces patients – une femme et deux hommes – a précipité le décès. Ces patients décédés ont suivi du traitement au centre hospitalier de Morafeno à Toamasina. Parallèlement, quarante-deux individus viennent d’être contaminés .La détection de ces nouveaux porteurs de la covid-19 a été rendue possible grâce à l’analyse des prélèvements par l’Institut Pasteur de Madagascar et le centre d’infectiologie Charles Mérieux. Vingt-quatre cas positifs sont détectés à l’Institut Pasteur de Madagascar et par son laboratoire mobile déployé à Toamasina. Au centre d’infectiologie Charles Mérieux, dix-huit cas positifs ont été détectés. Parmi ces nouveaux cas positifs, un seul est en provenance de Tsiroanomandidy, et un autre de Moramanga tandis que les autres cas sont départagés entre Toamasina et Antananarivo.

Gravité

Huit personnes traitées au centre hospitalier de Morafeno à Toamasina sont déclarées guéries. De même dans la capitale, deux cas de guérison sont rapportés à partir des deux hopitaux à Anosiala et à Befelatanana. Mercredi, dix patients ont été en état grave et quatre d’entre eux se sont remis tandis que trois meurent. La rémission permet de classer le patient parmi les malades hors-danger mais le traite ment normal continue jusqu’à la guérison. Mais avec six nouveaux malades se retrouvant maintenant en état critique, il y a neufs cas graves totalisés selon les statistiques officielles hier. « Parmi les patients en état très critique se trouvait un individu âgé de 83 ans. Les patients qui se sont remis de cet état critique n’ont plus besoin ni d’oxygène, ni de respirateur. Quatre sont libérés de cet état critique et ils restent sous surveillance dans le cadre du traitement administré sur l’ensemble des malades. La disparition de symptômes sur une durée déterminée et les résultats négatifs de deux tests PCR espacés de 48 heures conduisent à l’attestation de la guérison. Ces malades sortis de l’état critique figurent pour le moment, parmi les cinq cent vingt neuf malades en traitement », selon la porte-parole du centre de commandement opérationnel de la lutte contre la covid-19, la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana.