Accueil » Social » Assainissement – Naina Andriantsitohaina concrétise son « Veliranon’Iarivo »
Social

Assainissement – Naina Andriantsitohaina concrétise son « Veliranon’Iarivo »

Des  kiosques  ont  été  démolis  à  Analakely.

Vingt trois kiosques et box métalliques illicites rasés. La commune urbaine d’Antananarivo se donne pour mission de remettre de l’ordre dans la capitale.

Les trottoirs sont faits pour les piétons et les rues pour les voitures. Tel est le mot d’ordre de la commune urbaine d’Antananarivo (CUA) pour procéder à l’assainissement de la ville. Conformément aux points illustrés dans la vision « Veliranon’Iarivo » avancée par le maire Naina Andriantsitohaina pendant sa propagande, la démolition des kiosques illicites construits sur les voies publiques est entamée depuis cette semaine.

Les infrastructures hors normes son t les cibles. L’avertissement que la CUA ne reculera point de son initiative sur ces constructions illicites a été déjà lancé lors de la dernière session extraordinaire des conseillers municipaux. En effet, vingt trois box et kiosques métalliques érigés au centre ville ont été démolis.

Cette démarche qui tend vers la remise en ordre de la ville d’Antananarivo a été déjà annoncée dans la propagande du maire Naina Andriantsitohaina. Les électeurs se sont réjouis d’avoir rencontré un candidat courageux qui s’arme d’audace pour affronter les gabegies dans la capitale. Alors que les actions concrètes du maire ne sont pas du goût de certains opérateurs. Ces derniers se sentent lésés suite à un accord contracté avec les anciens responsables de la commune.

Promesses à réaliser

Dans la première vague de son action, l’assainissement concerne les endroits aux alentours du centre ville. La CUA a toutefois un long chemin à faire dans sa volonté de redorer l’image de la ville, notamment la démolition des kiosques et box à Anosy et derrière l’Institut d’hygiène sociale à Analakely et autres.

La vision « Veliranon’Iarivo » prévoit entre autres l’assainissement des marchés, du parking, des lieux publics ainsi que des projets structurants pour satisfaire les attentes de la population d’Antananarivo.

Durant la propagande, Naina Andriantsitohaina a promis de doter toutes les écoles publiques d’Antananarivo d’une cantine scolaire. Cependant, la suspension des activités pédagogiques au sein des établissements depuis le confinement, à l’exception des classes d’examen, ne semble assombrir la réalisation du projet. Depuis le déconfinement progressif, les marchands ambulants commencent à regagner leur place.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi