Régions

Antsiranana – Soutien de l’Inde dans la lutte contre la Covid-19

Le navire a été expédié dans le cadre de la «Mission SAGAR ».

Le gouvernement indien a envoyé un navire transportant des médicaments pour traiter le coronavirus à Madagascar. Aucune cérémonie officielle n’a été effectuée pour éviter la propagation.

Sans tambour ni trompette, le navire de guerre indien INS Kesari, un frégate de 124 mètres avec cent quarante membres d’équipage à bord, avait fait une escale de deux jours au port d’Antsiranana. Il a appareillé aujourd’hui (vendredi) vers la fin de la matinée après avoir débarqué des colis médicaux destinés au gouvernement malgache. Lors du débarquement, il n’y a pas eu de cérémonie de remise officielle de dons comme la dernière fois où l’escale du navire Airavat a dépêché le Premier ministre Ntsay Christian en janvier dernier. Aucune activité interactive habituelle entre les deux marines n’a été programmée à cause du coronavirus. Les marins indiens sont restés à bord durant cette escale afin d’éviter la propagation.

En fait, le gouvernement indien a envoyé ce navire de guerre dans les pays du sud de l’océan Indien , à savoir Maldives, Maurice, Madagascar, Comores et Seychelles, transportant à bord des lots de médicaments essentiels liés au coronavirus , des vivres et des équipes d’assistance médicale. Ce, en réponse à leur demande d’assistance pour faire face à l’urgence de la pandémie de covid-19 et dans le cas des Comores, à la dengue également, a-ton appris auprès des responsables.

Dons

Pour sa part, Madagascar a bénéficié de dons d’environ de cent mille tablettes d’hydroxychloroquine qui ont déjà été envoyées dans un premier temps à Maurice, aux Maldives et aux Seychelles. Le navire a été expédié dans le cadre de la «Mission SAGAR » ou « Security and Growth for All in the Region » (Sécurité et croissance pour tous dans la région) pour aider ses partenaires dans l’océan Indien.

Suivant un communiqué, c’est la première fois qu’une seule mission d’assistance couvre tous les pays insulaires de l’océan Indien occidental en une seule fois, à l’exception du Sri Lanka, pour lequel un deuxième ensemble de médicaments a été transporté par avion.

L’assistance est conforme au rôle de l’Inde en tant que premier intervenant dans la région de l’océan Indien. Elle souligne l’importance accordée par l’Inde aux relations avec ses pays voisins et renforce encore le lien existant.

La sécurité et la croissance pour tous dans la région (SAGAR) a été lancée en 2015. Il s’agit de la vision stratégique de l’Inde pour la région de l’océan Indien (IOR).