Accueil » Actualités » Santé et sûreté – Conscientisation sur la sécurité
Actualités Economie

Santé et sûreté – Conscientisation sur la sécurité

Une série d’ateliers de sensibilisation a été concoctée la semaine dernière pour renforcer davantage la sécurisation dans divers domaines.

Voir, signaler, prévenir. C’est autour de ces trois maximes que la semaine de la sécurité a été marquée. Une série d’ateliers de sensibilisation a été concoctée la semaine dernière pour renforcer la sécurisation dans divers domaines, notamment le transport en commun, les stations service, et les entreprises industrielles. Au centre, tous les professionnels de l’industrie pétrolière et leurs partenaires, les autorités, les transporteurs et même les usagers de la route en général. La fréquence des accidents routiers a essentiel­lement incité les acteurs à se réunir autour d’une table ronde pour repenser la sécurisation en général à Mada­gascar. La limitation de vitesse a été sévèrement mise en question, ainsi que la nécessité de formation continue. « À chaque fois, nous avons insisté sur le respect de la limitation de vitesse et celle des temps de conduite des chauffeurs pour éviter la fatigue qui les expose directement au danger », a souligné Mamy Andria­nantoanina, membre du groupement pétrolier de Madagascar.
Sensibilisation
« La sécurité demeure une partie intégrante et essentielle de nos opérations quotidiennes et une priorité critique pour notre entreprise, notre personnel et nos sous-traitants », affirme James Ngethi, directeur du département santé, sécurité, sûreté et environnement (HSSE) de la société Vivo energy. « Notre journée sécurité est un moment privilégié qui incite toutes nos équipes et même tous les acteurs à prendre le temps de réfléchir à des questions de sécurité et à nous assurer que nous faisons tout notre possible pour atteindre notre objectif “zéro accident”, ne pas nuire aux personnes ni à l’environnement », ajoute-t-il.
En termes d’application, une série d’intervention sur terrain a été effectuée par les professionnels du trans­port routier, sous l’égide de l’union des coopératives de transport suburbain (Ucts) samedi dernier. Il s’agit, en effet, du contrôle sur le respect des signaux de sécurité et le recours au dispositif d’évacuation en cas de danger.
« Sur terrain, les acteurs comprennent mieux les contraintes qui pèsent sur les routiers », a souligné Claude Rarivo, un chauffeur de l’Ucts. « Entre autres, on enregistre l’état défectueux des infrastructures, le manque agents de l’État et la pénurie en termes de sensibilisation et d’éducation citoyenne pour tous les usagers, surtout les particuliers », poursuit-il.
La société Vivo energy entend continuer ses actions de sensibilisation à l’égard des écoles de la capitale d’ici  la fin de l’année.

Nathan Raherivelo

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter