Accueil » Actualités » Le doyen de la faculté de médecine de l’Université de Fianarantsoa tué dans un accident
Actualités Faits divers

Le doyen de la faculté de médecine de l’Université de Fianarantsoa tué dans un accident

Un taxi-brousse et un camion se sont télescopés sur la RN7, hier. Le  professeur Rampanjato Rasoloherimampiononiaina a péri.

Grave accident sur RN 7. Le bilan fait état d’un mort et de neuf blessés. Le défunt n’est autre que le professeur Rampanjato Rasoloherimam-piononiaina, doyen de la faculté de médecine de l’université de Fianaran­tsoa.Agé de 46 ans ;ce responsable fraîchement élu allait rejoindre la capitale pour célébrer la fête des mères avec les sein selon le président de l’Université d’Antananarivo Panja Ramanoelina a trouvé la mort, à l’âge de quarante-six ans. Il était assis sur le siège avant d’un taxi-brousse de marque Toyota, en provenance de la capitale de Betsileo, lorsque celui-ci s’est télescopé contre un poids-lourd. Ce drame est survenu à la hauteur d’Ampitatafika Ambohiman­droso, hier, vers 6 heures du matin. Le poste avancé de la gendarmerie nationale à Ambohimandroso est saisi de l’enquête. La brigade de sécurité routière à Amba­tolampy, a, par ailleurs, prêté main forte à l’évacuation des victimes.
Après avoir quitté Fianarantsoa samedi en début de soirée, le chauffeur du taxi-brousse a roulé toute la nuit, sans avoir été secondé. Au  lever du jour, la fatigue et le manque de sommeil auraient auraient eu raison de lui d’après les temoins. De courts instants d’inattention auraient suffi pour que le minibus se déporte du côté du camion. Une collision frontale aurait alors été inévitable.
Passagers Condamnés
Le minibus est réduit en amas de ferrailles inextricables. Broyée, sa partie avant est méconnaissable. La cabine du côté passager est littéralement comprimée, le pare-brise a volé en éclats, le tableau de bord est réduit en pièces et l’ossature du porte-bagages s’est brisée en plusieurs morceaux. Le chauffeur est, quant à lui, presque indemne. Pour échapper à une mort certaine, il aurait donné un brusque coup de volant selon les survivants. Le côté  gauche où il se trouvait était du coup protégé dans un angle mort, contrairement à celui du droit, où les passagers installés à l’avant, dont le professeur, étaient exposés dangereusement face au camion.
Éjectés du véhicule de transport en commun après une violente collision, des bagages de passagers étaient éparpillés sur le bitume. Parmi les rescapés, certains se trouvent encore dans un état préoccupant. Évacués dans les hôpitaux d’Ambatolampy et d’Antsirabe, neuf d’entre eux ont dû être placés en observation médicale.L’enterment du Pr Rampanjato Rasoloheri­mampionona aura lieu ce mercredi dans son caveau familial à Ambositra
Seth Andriamarohasina

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi