Accueil » Social » Weekend – Course aux produits avant le confinement total
Social

Weekend – Course aux produits avant le confinement total

Faire les courses la veille du confinement est devenu primordial pour certaines mères de famille. « Je décide de faire le plein demain ( ndlr: ce jour) pour les deux jours de confinement. J’achète tout ce qui peut être nécessaire. Les légumes ou encore les viandes pour les repas du dimanche. J’ai peur de ne rien trouver sur le marché pour ce samedi », explique Herisoa, qui habite à Andrai­soro.

D’autres n’ont pas affecté un budget particulier pour le week-end. « Je n’ai pas préparé grand-chose pour le weekend faute de moyens. Je vais acheter le strict nécessaire », se résigne Redy, un père de famille. Pour les marchands de légumes, il est difficile d’ouvrir leur commerce lors des deux journées de confinement. « Lors des deux jours de confinement, on a étalé les marchandises et les légumes mais on nous a dit que c’était interdit. Le week-end reste le moment où l’on vend plus de légumes par rapport aux autres jours ouvrables », déplore Martine, vendeuse de légumes à Andravoahangy. C omme ses confrères, Martine reste confuse par rapport à ce qui est interdit et ce qui ne l’est pas durant le week-end. Les commerces essentiels comme les détaillants ou les épiceries font partie de ceux qui peuvent ouvrir leur boutique. Les marchands de légumes ou encore les boucheries ne peuvent pas le faire, notamment dans certains quartiers.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter