Accueil » Social » Prévention – Les vaccins anti-Covid seront gratuits
Social

Prévention – Les vaccins anti-Covid seront gratuits

Le premier groupe prioritaire sera vacciné bientôt.

Les vaccins anti-Covid arriveront début mai. « Ils seront gratuits », affirme une source auprès du ministère de la Santé publique, hier. Madagascar en bénéficie gratuitement, grâce au mécanisme Covax.

Les inscriptions à cette campagne de vaccination sont prévues commencer, cette semaine pour les groupes de personnes prioritaires. Les agents de santé au front dans la lutte contre la maladie et les forces de l’ordre forment le premier groupe prioritaire. De nombreux personnels de santé n’attendent que l’ouverture de cette inscription et l’injection des vaccins. Ils ont déjà perdu plusieurs confrères depuis ce t te deuxième vague de l’épidémie de coronavirus.

« Lorsque tous les agents de santé et les forces de l’ordre volontaires seront vaccinés, nous poursuivront avec les personnes âgées et les personnes vulnérables qui souhaitent recevoir les doses de vaccin », précise une autre source. Les personnes de plus de 60 ans, les personnes qui souffrent de comorbidités comme le diabète, l’hypertension artérielle, celles qui souffrent de maladies chroniques non transmissibles, comme l’asthme, l’insuffisance rénale, et les personnes en surpoids, qui sont également des sujets à risque, font partie du deuxième groupe prioritaire. Ces personnes doivent présenter des pièces justificatives, à l’inscription.

Un mécanisme de suivi des personnes vaccinées est intégré dans le plan national de déploiement et de vaccination. « Les manifestations après vaccination seront surveillées de près », indique un responsable. À l’étranger, des cas de thrombose ont été signalés chez des personnes vaccinées contre la Covid-19.

Le privé interdit

L’État a retenu quatre vaccins contre la Covid-19, considérés comme les plus efficaces. Le Covishield, (version indienne de l’Astra­zaneca), le Pfizer, le Sinopharm, et le Johnson & Johnson figurent dans la liste de ces vaccins recommandés par l’Académie nationale de médecine. Bien qu’ils soient jugés très efficaces, Madagascar devra se priver de certains de ces vaccins. « Notre infrastructure de conservation et nos climats ne nous permettent pas d’utiliser certains vaccins. Ils doivent être conservés dans un congélateur à une température de moins 70°C, et nous n’en disposons pas », précise un médecin.

Cette campagne de vaccination anti-Covid sera coordonnée par les scientifiques malgaches avec le ministère de la Santé publique et les partenaires techniques et financiers. L’État est la seule entité autorisée à passer des commandes de vaccin, selon le conseil des ministres du 28 avril, mais les partenariats entre l’État et le secteur privé sont réalisables. Le secteur privé n’est pas autorisé à vendre des vaccins. Les entreprises et les groupes d’entreprises qui souhaitent vacciner leurs employés, doivent se conformer aux organisations de l’État. Les ambassades ont, par contre, le feu vert de l’État, mais elles seront entièrement responsables de la surveillance de la santé de leurs agents, après la vaccination.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter