Accueil » Economie » Jirama – Va pour l’Optima
Economie

Jirama – Va pour l’Optima

Une échéance qui arrive à son terme. Si les prévisions dévoilées par Solo Andrima­nampisoa, président du Conseil d’administration de la Jirama seraient suivies à la lettre et dans son esprit, l’application d’une version revue et corrigée du système de tarification Optima, entrerait en vigueur demain 1er mai.

En général, ce nouveau mode de calcul des consommations en eau et électricité des abonnés de la Jirama devrait être bénéfique aux 80% de ceux-ci. La Banque mondiale, à travers plusieurs communiqués, a insisté sur les profits que la population malgache en tirerait face aux tergiversations des autorités à adopter Optima.

Cette institution a même menacé de suspendre et d’annuler ses aides financières d’une valeur totale de 400 millions de dollars au cas où Optima ne serait remis en cause. Les techniciens de la Jirama, sans renoncer à Optima, ont apporté leurs touches personnelles. D’où cette nouvelle version tant attendue. En attendant, beaucoup de clients s’interrogent encore sur ces factures trop coûteuses pour être justifiées. Ce qui a soulevé les doutes sur les réelles visées de l’Optima.

Ayant conduit le président de la République Andry Rajoelina à exiger sa suspension. Après des pourparlers avec la Banque mondiale, les différends ont-ils été aplanis? Il est intéressant de voir dans les factures flambant neuves de la Jirama, ce qu’il en retourne.

Dans la foulée, et dans le souci d’offrir des services de qualité, la Jirama lance l’Agence en ligne. Une plateforme où tout peut se faire sans se déplacer.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter