Accueil » Sport » Beach soccer – CAN : Madagascar déclare forfait
Sport

Beach soccer – CAN : Madagascar déclare forfait

Les Barea beach soccer restent à quai.

La nouvelle a cueilli à froid les passionnés de football, hier en début de matinée. Madagascar a déclaré forfait pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de beach soccer 2021. L’information a été confirmée par la Confé­dération Africaine de Football sur son site web « cafonline.com ».

« Madagascar s’est officiellement retiré des qualifications à la CAN de beach soccer prévue au Sénégal du 23 au 30 mai 2021. Un retrait qui profite à son adversaire des éliminatoires, les Seychelles, qui se qualifie automatiquement pour le tournoi final », mentionne le texte sur le portail.

La sélection malgache devait se déplacer aux Seychelles dans le cadre de ces qualifications. Les matches aller et retour devaient se jouer sur l’archipel. Deux raisons ont été avancées par la Fédération Malgache de Football pour expliquer le retrait : « D’un côté, le transport et la logistique s’annoncent compliqués, vu la fermeture des frontières et la difficulté pour trouver des vols en temps de crise. De l’autre, cette décision a été prise en raison d’un budget trop serré ».

En décembre 2020, un premier regroupement s’est tenu à Mahajanga, en vue de préparer ces éliminatoires de la CAN. On se souvient que le sélectionneur, Solofo Tsiavahana, avait convoqué une vingtaine de joueurs.

Champ libre

Cependant, aucun autre rassemblement n’avait été organisé par la suite, alors que l’échéance approchait à grands pas. Ce qui avait déjà engendré des inquiétudes.

La Grande île avait remporté la première édition de la CAN de beach soccer, en 2015. Six ans plus tard, elle manquera à l’appel. Elle laisse le champ libre aux Seychelles. «

La double confrontation entre Madagascar et les Seychelles, initialement prévue les 1er et 8 mai, devait déterminer la huitième équipe participante. L’annulation de ces deux matches clôt le parcours qualificatif et propulse directement les Seychelles vers le Sénégal », poursuit le texte sur « cafonline.com ». À part Madagascar, trois autres pays ont également fait l’impasse sur la compétition. Il s’agit de la Libye, de la Côte d’Ivoire et du Ghana. Ainsi donc, le Maroc, la RD Congo et l’Ouganda sont aussi qualifiés sans jouer.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • bonjour à tous,
    Cela fait de la peine que certaines disciplines sportives, notamment, soient favorisées que d’autres Et voici que du jour au lendemain, on se disqualifie. et entre raison ou motisf avancé …..les sous. Frais exhorbitants … et pourtant on construit on continue à construire. OUI. je sais qu’il ya des lignes budgétaires mais la participation malagasy doit être prévu par le ministère. Une fois de plus, c’est trop gauche.
    Mais faîtes un peu travailler votre matière grise (si vous en avez assez…). Cela fait de la peine. Les jeunes qui se sont entrainés depuis depuis et voilà leur effort qui …tombe à l’eau. Psychologiquement et physiquement c’est déroutant.
    « Faire de Madagascar » le number one, tel que l’avait dit M.le Président! Cela relève de l’utopie, n’est ce pas.
    A bon entendeur salut