Régions

Université de Mahajanga – Le Pr Odilon Tiandaza investi

La passation entre le président sortant et le nouveau président de l’Université de Mahajanga (à dr .) s’est déroulé en présence du représentant du Minsupres.

Le nouveau président de l’Université de Mahajanga a pris sa fonction après son élection et sa nomination en Conseil des ministres. La fonction ne sera pas de tout repos.

Du pain sur la planche ! Le mandat du nouveau président de l’Université de Mahajanga, le Pr Odilon Dinaraly Tiandaza ne sera pas du tout « tranquille », d’après ce qu’il a déclaré lors de la cérémonie de passation avec son prédécesseur, le Pr Emmanuel Rakotoarivony, vendredi après-midi au siège de la Présidence de l’Université à Mahajanga be.
« Sur les recommandations du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Minsupres), nous devons mettre en place un espace de dialogue entre le personnel administratif et technique (PAT) et les parents, ainsi que les étudiants. La réhabilitation des chambres ou dortoirs des étudiants, et des salles de cours figurera parmi les priorités, ainsi que le contrat-programme et la mise en œuvre du système LMD », a précisé le président lors de son premier discours public.
Dès samedi matin, le Pr Odilon Tiandaza et son équipe ainsi que les étudiants ont participé à la grande opération de nettoyage et d’assainissement du campus Ambondrona, dans le cadre du « Asa tana-maro » mensuel.
En outre, le slogan de l’Université pendant son mandat est «Université de Mahajanga, université pour tous et moteur de développement ».

Revendications
Le président sortant, le Pr Emmanuel Rakotoarivony, a souligné dans son intervention que plusieurs réalisations ont marqué son mandat, dont la réhabilitation des cités U et des salles de cours.
« Des recherches de solutions face aux fréquents problèmes estudiantins ont été effectuées. Le nouveau président et moi en avons discuté à plusieurs reprises avant cette passation. J’ai constaté que la cohésion et la collaboration ont régné pendant mon mandat, mais les administrés et l’administration ne peuvent pas toujours être d’accord », a-t-il indiqué.
Il a laissé une cagnotte de 3,2 milliards ariary dans la caisse de l’université. Cette somme est affectée au paiement des bourses des étudiants et des salaires, ainsi qu’au fonctionnement de l’université.
Le mandat du président sortant a été teinté par des revendications abusives des étudiants, ces derniers ayant exigé sa démission. Une longue grève a même entraîné la fermeture du campus pendant plusieurs mois. Des saccages et des incendies ont également été perpétrés par des étudiants déchaînés.
« Vous devez former un seul bloc pour soutenir le président de l’Université», a, pour sa part, exhorté le secrétaire général du Minsupres lors de cette passation.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter