Accueil » Faits divers » Trafic de vanille verte – Quatre personnes écrouées à Antanimora
Faits divers

Trafic de vanille verte – Quatre personnes écrouées à Antanimora

Les vanilles vertes saisies par les gendarmes de Carion.

Presque une demi-tonne de vanille verte immature saisie par la gendarmerie de Carion sera détruite. Quatre individus impliqués dans cette affaire ont été envoyés en prison, lundi.

L’enquête a été menée rapidement par les fins limiers de la compagnie Imerina centrale, après la saisie de quatre-cent­quarante-quatre kilos de vanille verte immature, le 25 mars, sur la RN2, à Carion. L’expéditeur de l’or vert depuis Mahanoro, deux transporteurs et l’acheteuse à Antananarivo ont été présentés devant le Parquet, lundi. Ils ont tous écopé d’un placement sous mandat de dépôt à Antanimora.

Les centaines de kilos de récoltes seront détruites devant des représentants du ministère de l’Agriculture et de l’élevage, et celui de l’Industrie, du commerce et de la consommation. Des gendarmes du poste avancé de Carion ont découvert les vanilles lors d’un contrôle de routine. Un taxi-brousse arrivant de Mahanoro avait sur ses porte-bagages cinq gros sacs suspects tassés sous des cages en plastique de poulet de chair. Interrogé, le chauffeur mentait, affirmant que c’est du riz. Il a finalement avoué. Il touche 20 000 ariary par sac.

Campagne

Ce vendredi-là, une femme, 42 ans, attendait la cargaison au stationnement à Ampasampito. Elle a été interpellée. Trois autres sacs de vanille déposés tôt par un autre taxi-brousse ont été trouvés dans un guichet. Ils appartiennent à la même quadragénaire qui achète à son fournisseur le kilo à 10 000 ariary. Leur transporteur a lui aussi affirmé que c’était des haricots verts. La femme a dénoncé son ravitailleur qui serait un receleur des vanilles volées à Mahanoro. Ils travaillent ensemble depuis bien longtemps. Le capitaine Safidiniavo Toky Andriambelo­niaina, commandant de compagnie Imerina centrale, a contacté la gendarmerie de Vatomandry pour arrêter le dernier suspect. Celui-ci a été capturé et transféré à Antananarivo.

La campagne de récolte de vanille n’est pas encore ouverte. L’arrêté interministériel du 8 avril 2016 portant sur la réglementation des conditions générales de commercialisation de la vanille à Madagascar interdit la collecte des vanilles vertes immatures. Le vol de vanille engendre souvent d’autres crimes dont la vindicte populaire. C’est pour cette raison que la gendarmerie renforce la répression.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter