Accueil » A la une » Football – CAN 2021 : Les Barea jouent banco
A la une Sport

Football – CAN 2021 : Les Barea jouent banco

Les Barea sont fins prêts d’après le sélectionneur.

Les Barea reçoivent le Mena, ce mardi à 16h au stade Barikadimy. Ils n’ont pas d’autre choix à part la gagne, tout en espérant un succès des Éléphants à Abidjan.

Nous voici à la croisée des chemins. Dans quelques heures, on saura si Madagascar (7 pts) est qualifié pour la Coupe d’Afrique des Nations ou non. Deux conditions sine qua none doivent être remplies durant cette sixième et dernière journée des éliminatoires : battre le Niger (3 pts) et espérer un revers l’Éthiopie (9 pts) devant la Côte d’Ivoire (10 pts).

Les Barea doivent faire la moitié du job au stade Barikadimy. L’objectif est clair d’après les mots du sélectionneur, Nicolas Dupuis: «Nous n’avons qu’une seule idée en tête : gagner. Et ce, tout en sachant qu’on sera tributaire du résultat de la Côte d’Ivoire… Le moral est bon. Tout le monde est prêt ».

Il faudra marquer à tout prix, une, deux ou trois fois et même plus. Pourquoi pas réaliser une nouvelle démonstration offensive comme à Niamey, quand la sélection malgache avait écrasé la formation nigérienne, six buts à deux. Attention cependant, « le match s’annonce difficile contre un adversaire qui a de la qualité », prévient Dupuis. « Ce n’est pas parce qu’on les a largement battus à l’aller, que ce sera facile de faire pareil au retour », renchérit Faneva Ima.

Finale

Pas question de prendre le Mena de haut en d’autres termes. L’état d’esprit doit être différent. Il est plutôt question d’aborder ce match décisif comme une véritable finale. Et comme on dit dans l’univers du ballon rond: « une finale ne se joue pas, elle se gagne ! ».

En face, le Niger ne compte pas faire de la simple figuration, même en étant déjà éliminé. Questionné sur le sujet, le sélectionneur, Jean Michel Cavalli, se montre explicite : « « J’espère qu’on prendra une revanche sur nous mêmes par rapport au dernier match. Il faut sortir de ce tournoi la tête haute. On va jouer pour marquer, pour se décomplexer et pour gagner ». Prudence donc. Une équipe libérée peut s’avérer être plus dangereuse.

Pour l’autre moitié du travail, il faudra compter sur la Côte d’Ivoire au stade Alassane Ouattara d’Abidjan. Une victoire des Éléphants et le compte est bon. « Si les deux équipes jouent le jeu normalement, la Côte d’Ivoire doit l’emporter logiquement. Je serai très surpris si les Ivoiriens ne jouent pas le match à fond. C’est pourquoi il faut qu’on gagne pour ne pas avoir de regret », présage Nicolas Dupuis.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter