Sport

Teqball – Fédération : Les projets de vulgarisation gâchés

Les  formations  seront  décentralisées.

La fédération malgache du Teqball est la plus jeune des fédérations du pays. Le football de table, si on peut le décrire ainsi, a été introduit à Madagascar l e 16 décembre 2019, date de la présentation officielle effectuée par les dirigeants du comité olympique malgache (COM) au palais des sports à Mahamasina.

Quatre mois plus tôt, la fédération dirigée par le président désigné, Siteny Brillant d’or Randrianandrasana, petit frère du président du COM, Siteny Thierry Randria­nasoloniako, a reçu sa lettre d’agrément du ministère de la Jeunesse et des sports le 12 août 2019. La fédération a confié, depuis le mois de février, la direction technique nationale à Jacky Randrianarivelo, ancien membre de l’équipe nationale de football U20 et seniors.

L’équipe de la fédération, avec le staff technique, ont prévu de poursuivre la promotion et la vulgarisation de la discipline dans les régions mais la réalisation de ces projets est gâchée par le phénomène du coronavirus. Bien planifié, «une équipe technique a été chargée de vulgariser le teqball dans la région Vakinankaratra en avril, à Toliara au mois de juin et à Mahajanga en septembre », a énuméré le DTN, Jacky Randria­narivelo.

Tous ces déplacements seront par conséquence repoussés ultérieurement. Cette année, la Grande île compte également participer pour la deuxième fois au championnat d’Afrique mais vue la situation actuelle, ce sommet continental risque fort d’être annulé.

Élection

Madagascar avait participé pour la première fois au championnat d’Afrique au Cap-Vert au mois de juillet 2019. Cinq mois plus tard, une équipe mixte et un joueur en single ont représenté la Grande île au championnat du monde au mois de décembre 2019 à Budapest, Hongrie.

Madagascar avait terminé à l’issue du mondial 71e sur les cent quatre vingt dix pays participants. « Le niveau technique des joueurs a beaucoup progressé. Il suffit de travailler un peu plus les services, surtout le long service de 5 mètres. Là, on peut promettre pouvoir faire mieux aux compétitions internationales », a lancé le DTN après le premier championnat organisé par la ligue d’Anala­manga il y a deux semaines au palais des sports. Cinq ligues entre autres, Anala­manga, Vakinankaratra, Haute Matsiatra, Atsimo Andrefana et Boeny existent à présent.

Quarante équipes pratiquent le teqball dans tout Madagascar. «Une équipe devrait être constituée de deux joueurs en single, deux formations doubles chez les garçons et chez les filles et deux équipes mixtes », explique le premier responsable technique de la discipline. Concernant les équipements, la fédération est en ce moment en possession de deux tables et quatre autres devraient arriver cette année.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter