Culture

Performance – Lico Kininike lance son tsilekileky

Lico Kininike représente une véritable bête de scène une fois devant son public.

La valeur n’attend pas le nombre des années. Ce prodige tuléarois, ex-batteur et choriste, est aujourd’hui à la fois leader de son propre groupe en tant que chanteur et danseur. Qualifié de digne héritier de sa défunte mère, Claudine Rasoa Ramisy, plus connue par son pseudonyme Rasoa Kiniknike et également la reine du tsapiky. Cette dernière est décédée en pleine tournée à la suite d’un accident de la circulation survenue en 2014 à Antsalova.

Depuis cette brusque disparition, Lico Kininike a enregistré une magnifique percée dans le milieu du showbiz. Ses multiples et fréquentes sollicitations à chaque nouvelle saison ne se limitent plus au niveau national mais aussi à l’échelle internationale (Europe, La Réunion, Mayotte, Grandes Comores). À l’issue de sa récente tournée européenne où il a animé les fêtes de fin d’année de la diaspora malgache, Lico Kininike et sa bande ont réalisé un véritable record dans la capitale malgache en se produisant successivement à trois reprises au Glacier à Analakely et au Borana Be Parking 67ha en version cabaret dancing et une animation soirée dansante avec Firmin au Cercle Mess à Soanierana.

Malheureusement, une quatrième rencontre toujours en version cabaret dancing avec les fidèles noctambules tananariviens, prévue le 21 mars au San Marina et fixée également dans le quartier populaire des 67ha a été finalement gâchée par l’épidémie du coronavirus. Une autre sortie dans l’Hexagoine prévue en avril a été également reportée.

Tout simplement parfait, efficace, compétitif et opérationnel, Lico Kininike reste disponible pour divertir son public au maximum une fois sur scène. Sachant se montrer déchaîné et explosif, cette véritable bête de scène, bourrée de multiples talents et capable de se surpasser est loin de déplaire ses fans. Pour Lico Kininike, il n’est pas question de tourner au ralenti. Une fois une saison achevée, il s’attaque tout de suite à la nouvelle avec de nouvelles compositions, une nouvelle endurance complétée par une énergie et une performance qui sont ses atouts majeurs.

À cela s’ajoutent sa motivation et sa détermination qui lui ont aussi permis de s’éclater, de bouger et faire bouger ce qui l’entoure. «Avec beaucoup de travail rajouté par une forte motivation et une grande détermination, on peut réaliser ses rêves. Rien ne s’obtient sans peine, il faut travailler dur et attendre les résultats ainsi que les récompenses des efforts fournis» a-t-il précisé avec fie r té. Toujours capable de prouver son haut niveau sur la danse, Lico Kininike vient de créer son tsilekileky, une variété de danse traditionnelle qui consiste à bouger et vibrer tout le corps en suivant le rythme accéléré de la musique. Entre temps, ce jeune auteur-composteur et interprète déjà connu à travers ses anciens tubes Tsisy miala eto, Mamo baba… vient de compléter son répertoire avec Zandrin’i Président qui sera certainement apprécié par les mélomanes.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter