Océan indien

Maurice – Un autre passager chinois en quarantaine

Le Chinois est arrivé sur le vol de Shanghai de mardi 28 janvier.  

Intensification des mesures de protection. Un passager en provenance de Shanghai est actuellement retenu dans un hôpital pour un contrôle sanitaire.

Un Chinois arrivé sur le vol de Shanghai de mardi après-midi, a été placé en quarantaine à l’hôpital de Souillac, hier matin.
Le décompte des patients sous surveillance en raison de l’épidémie de Novel Coronavirus (2019-nCoV) à Maurice passe donc à neuf. Sept sont en quarantaine et deux en isolation.

Kailesh Jagutpal, le ministre de la Santé, explique que «depuis une semaine tous les passagers débarquant de Wuhan et qui se présentent avec ou sans symptôme sont placés en quarantaine à l’hôpital de Souillac». C’est ce qu’il a déclaré à la presse à l’issue d’une réunion de prise de contact avec tous les partenaires concernés pour le contrôle du coronavirus sur le territoire mauricien, avant-hier, en début d’après-midi.

Ce dernier a par ailleurs expliqué que des sept personnes (chiffre qui entre-temps a augmenté à neuf) en quarantaine, six viennent de Wuhan alors qu’une autre personne a été placée en isolement car elle avait de la fièvre. Une autre a été mise en isolement avant-hier et encore une en quarantaine hier matin. Il faut savoir que les passagers avec de la fièvre sont placés en isolation. Les autres arrivant de Wuhan avec ou sans symptômes sont placés en quarantaine.

Précisions
Le ministre a aussi précisé que pour le moment, au port, des bateaux n’ont pas été en contact avec la Chine car la traversée en mer pour rejoindre Maurice prend plusieurs jours alors que le virus a été détecté le 31 décembre.
Kailesh Jagutpal a aussi précisé qu’à l’aéroport, en outre d’un service de santé et d’un détecteur thermique à système infrarouge, un système manuel de détection est aussi en place. Quant aux produits venant de Chine, toujours selon le ministre, ils ne comportent aucun risque car pour l’heure le seul moyen de transmission de la maladie dans le cas du coronavirus est le contact direct d’humain à humain.

Par ailleurs, deux Réu­nionnais et un Mauricien qui devaient monter à bord d’un appareil d’Air Mauritius à l’aéroport Pudong de Shanghai sont restés bloqués sur le sol chinois. (…) Les trois passagers souffraient de toux, et les autorités chinoises ont refusé leur embarquement…

© lexpress.mu

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter