Accueil » A la une » Saint Sylvestre – Vague d’annulations des réveillons du nouvel an
A la une Culture

Saint Sylvestre – Vague d’annulations des réveillons du nouvel an

Cette affiche parle en elle-même : le réveillon prévu est annulé.

La situation sanitaire compromet le réveillon de la Saint-Sylvestre 2021. Plusieurs annulations de soirées sont enregistrées.

Rester chez soi sera inévitable, pour beaucoup, au réveillon du nouvel an. Plusieurs soirées sont déprogrammées à Antananarivo. Au moins une dizaine d’organisateurs ont confirmé l’annulation de leur événement. La situation sanitaire les a poussé à prendre cette décision. « Il est difficile de faire respecter les gestes barrières, comme la distanciation physique de un mètre, pendant une fête. Nous ne voulons, surtout, pas être responsable de la propagation de la maladie de coronavirus. C’est pourquoi, nous avons décommandé notre soirée. », indique Harilala Radofazanany, responsable au sein de Fy’deliko, organisateur de la soirée prévue à l’espace Le Lion D’Or Anosiavaratra.

Un goût amer

D’autres craignent d’organiser une soirée pour des chaises vides. « Les instructions du gouvernement limitent à cent le nombre de personnes dans un espace clos. Et en même temps, les gens risquent de ne pas venir, à cause de cette épidémie. Vaut mieux annuler car ce n’est pas rentable. », explique le gérant d’un espace à Iavoloha.

Ceux qui n’ont pas encore annoncé l’annulation de leurs soirées, envisagent fortement de le faire. « Nous allons nous réunir, demain (ndlr : ce jour), et prendrons une décision. », lance notre source.

Les hôtels et les espaces qui prévoient de maintenir leur soirée soulignent qu’ils ont très peu de tickets vendus, à quelques jours de la fin d’année. « Nous avons prévu d’accueillir jusqu’à deux cent cinquante personnes, pendant cette soirée. À l’instant où nous parlons, nous n’avons même pas vendu cent billets.», indique la gérante d’un espace à Ankadindratombo. « Nous n’avons que trente cinq réservations, jusqu’ici. », souligne le responsable d’un complexe hôtelier de la capitale. Les gens sont réticents à cause de la Covid-19. Beaucoup ont décidé de rester chez eux. D’autres sont tombés malades.

Cette fin d’année aura, certainement, un goût amer pour les organisateurs et pour les artistes. Ils ont compté sur la fin d’année, après presque une année déserte, à cause de la Covid19. Malheureusement, ce virus continue à jouer les trouble-fête. Il ne nous offre pas de choix. On devra rester chez soi, si on veut éviter de contracter le virus. La maladie à coronavirus a tué, au moins, une cinquantaine de personnes en quelques semaines.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter