Accueil » A la une » Rencontres du Film-Court – « Cinq Étapes » de Heryfield M. Bezara adoubé par le jury
A la une Culture

Rencontres du Film-Court – « Cinq Étapes » de Heryfield M. Bezara adoubé par le jury

Heryfield Mathilda Bezara a insufflé un vent de fraîcheur dans la liste des films en compétition lors de ces 16ème RFC avec son « Cinq Étapes ».

Un film qui a fait sensation par son scénario humoristique, « Cinq Étapes » de Heryfield M. Bezara rafle le Zébu d’Or de la Compétition Nationale et le Prix du meilleur film du festival lors de cette 16ème édition des Rencontres du film-court.

Pour sa première participation dans le cadre de ces Rencontres du film-court (RFC), il aura donc réussi le bel exploit de faire d’une pierre deux coups en conquérant le jury national et international du festival, mais surtout le grand public. Heryfield Mathilda Bezara conquiert ainsi la 16ème édition du festival en s’étant assuré de remporter à la fois le Zébu d’Or pour la Compéti­tion Nationale, mais également le Prix du meilleur film de Madagascar du festival du film court de Saint-Pierre.

Une belle prouesse de sa part donc, grâce à son court-métrage intitulé « Cinq Étapes » d’une durée de huit minutes. Si les prémices du film sont plutôt simples et atypiques à la fois, c’est surtout dans sa représentation sur un ton humoristique des cinq étapes du deuil qu’Heryfield Mathilda Bezara a su émouvoir le public, le jury et les invités internationaux de ces RFC.

Le film raconte l’histoire d’un personnage lambda, chauve, mais un brin optimiste, qui raconte à son compagnon d’infortune dans un bar son parcours pour faire le deuil de sa belle chevelure et d’accepter sa calvitie grandissante. S’enchaînent alors ses passages depuis le déni à la colère, au marchandage, à la dépression pour finir par l’acceptation de sa condition capillaire, le tout avec un humour savamment bien dosé et rythmé de sa part.

Hilarant et inédit

Jaime Noguera, cinéaste espagnol et l’un des invités d’honneur de ces RFC d’affirmer : « Ce film, je l’adore particulièrement, car je trouve que c’est un très bon film, voire un film de qualité qui est hilarant en plus. C’est le genre de film qui vous marquera à jamais ». Heryfield Mathilda Bezara quant à lui de juste réitérer ses remerciements face à son premier Zébu d’Or, qui pour un coup d’essai de sa part lui ouvrira sans doute de nouvelles opportunités aussi dans le milieu du cinéma. ­ J’avoue être surpris, mais je suis surtout très fier et content de recevoir ce prix. Encore merci ! », souligne-t-il.

Inconditionnel, voire primordial pour lui, ce lien qu’il entretient avec le cinéma l’a très vite poussé à se lancer dans diverses expérimentations « cinématographiques ». Car avant d’être lauréat d’un Zébu d’Or, il est surtout celui qui s’active à amuser la galerie sur facebook avec ses vidéos courtes humoristiques et caricaturales avec « Les Bavales».

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter