Accueil » Faits divers » MEURTRE – La victime d’un militaire décède
Faits divers

MEURTRE – La victime d’un militaire décède

Un meurtre a été commis par un soldat de première classe, lundi vers 11h, à Mahavelona Ambohibary Vohilena, district d’Anjozorobe. L’affaire a failli être étouffée. L’auteur aurait menacé et fait taire la famille du défunt. Ce militaire du Déta­chement spécial de sécurité (DSS) de Marovazaha, appartenant à la Zone de défense et de sécurité (ZDS) Ikopa, exerce tout seul dans le fokontany de Mahavelona. Ce jour-là, il a arrêté un homme de 50 ans qu’il accusait d’avoir volé une poule. Il ne l’a pas livré à la gendarmerie pour être enquêté. Il l’a corrigé à sa manière. Il l’a tabassé pendant des heures et contraint à faire des pompes. Après sa torture, le présumé voleur est rentré chez lui. Il a succombé dès le soir. La gendarmerie n’a été avisée que quelques jours plus tard. Quatre éléments du poste avancé d’Ambo­hibary Vohilena ont été envoyés sur place avec un médecin. Ils ont relevé des traces de blessures sur les poignets du quinquagénaire. Son dos portait également des hématomes à cause de bastonnades. Tout comme l’autre soldat du même DSS mouillé jusqu’au cou dans un kidnapping, le bourreau devrait être livré aux enquêteurs et traduit en justice.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter