Accueil » Social » MÉDECINE TRADITIONNELLE – Des entreprises informelles paralysent des laboratoires pharmaceutiques
Social

MÉDECINE TRADITIONNELLE – Des entreprises informelles paralysent des laboratoires pharmaceutiques

Des entreprises informelles paralysent des laboratoires pharmaceutiques à Mada­gas­car. « La principale difficulté des laboratoires, c’est la concurrence déloyale des producteurs illégaux. Lors de l’épidémie de coronavirus, par exemple, tout le monde s’est transformé en produc­teurs d’huile essentielle, d’infusion et d’autres produits similaires à ceux de notre établissement. Notre part de marché a diminué, par conséquent », lance Gino Rakotomalala, directeur commercial au sein de l’Homeo­­pharma. C’était à l’hôtel Centell à Antanimena, hier, dans le cadre de la présentation d’une farine infantile, Tia Blé, le nouveau produit de ce laboratoire pharmaceutique, dans la catégorie, Homeo­food.

Cette farine infantile a été fabriquée pour les enfants de plus de six mois. Homeopharma qui a sa notoriété, met en garde contre la consommation des produits dont les origines ne sont pas connues. « Nous travaillons sur un cahier de charges pour établir nos productions. Si les produits ne respectent pas ce qui y est inscrit, nous le déclinons, pour prévenir des mauvais impacts sur la santé des clients et pour que la qualité de nos produits reste constante », indique Sami Ratsifaritana, responsable qualité auprès de laboratoire.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter