Accueil » Régions » INCENDIE À SOALALA – Les tortues Angonoka sont hors de danger
Régions

INCENDIE À SOALALA – Les tortues Angonoka sont hors de danger

Une superficie de 4 000ha a été ravagée par le feu au parc Baie de Baly.

Des précisions émanant du MEDD indique que suite à l’incendie survenu au parc national Baie de Baly, les Angonoka ont été épargnées par le feu.

Le ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD) tient à apporter des précisions sur la situation du Parc National Baie de Baly, hier, suite à l’incendie qui s’est récemment déclaré à Soalala. Selon le MEDD, les tortues radiata ou Angonoka sont encore hors de danger, et le ministère et les autorités locales prévoient une stratégie pour les évacuer en cas d’une éventuelle extension du sinistre. « Les informations propagées sur les réseaux sociaux selon lesquelles la faune locale aurait été ravagée par le feu ne sont que des fake news. Jusqu’à présent, les Angonoka n’ont pas été touchées par le feu », selon notre source auprès du MEDD. Selon encore cette source, l’incendie a ravagé une superficie de 4 000 ha d’après les dernières informations.

Des pare-feux

Le Parc national Baie de Baly totalise une superficie de 57 142 Ha, et compte 231 tortues Angonoka. Le direction régionale de l’Environnement et du développement durable du Boeny et de Betsiboka, avec le Madagascar National Parks et le DURELL, ont installé des pare-feux autour de l’aire d’habitation des tortues, avec l’aide des forces de l’ordre et des Fokonolona locaux. Ces pare-feux occupent un périmètre de 12 km pour une largeur de 8 m. Le feu n’était pas encore maîtrisé, hier.

« L’incendie commence à atteindre les steppes à l’Ouest, ce qui facilite les travaux d’extinction, tandis qu’a l’Est, les flammes s’attaquent encore à la forêt », selon toujours le ministère. Par ailleurs, la difficulté de la lutte contre le feu est favorisée par l’enclavement du lieu, par les vents violents qui y soufflent et par le retard du signalement de l’incendie. La ministre de l’Environnement Marie Orléa Vina a effectué une descente sur les lieux du sinistre, le 26 septembre dernier. Une centaine de forces de l’ordre ont été mobilisées sur les lieux avec l’aide des autorités locales et les Fokonolona pour maîtriser le feu.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter