Accueil » A la une » Porteurs de virus – Affluence des appels
A la une Santé

Porteurs de virus – Affluence des appels

Les  médicins  militaires  traitent  avec  professionnalisme les  appels  des  porteurs  du  virus.

Le médecin Hariniaina Ravaoavy discute avec une équipe de la brigade d’intervention spéciale de l’état d’un porteur du virus.

Les informations données par le médecin, le paramédical et l’ambulancier qui évaluent l’état du malade sur le terrain, sont préoccupantes: une personne de 29 ans, en détresse respiratoire avec un taux d’oxygène de 61%. Elle aurait une « cardiopathie ». L’état du malade intéresse, tout particulièrement, ce premier responsable de la Plateforme nationale de la gestion médicale Covid-19 à Mahamasina qui est cardiologue. Il cherche à avoir plus de précision sur cette « comorbidité » que présenterait ce malade. Sa principale mission sera de trouver une place pour cette personne, dans les centres hospitaliers universitaires (CHU) de la capitale, désignés pour le traitement des cas graves. Ce patient a été conduit, en urgence, au CHU Andohata­penaka par l’équipe de la BIS.

Il s’agit du énième appel reçu et traité par les équipes de la Plateforme nationale de la gestion médicale Covid-19, dans la journée du mardi. D’autres appels ont été traités et d’autres interventions ont été effectuées pour d’autres formes graves, des formes moins graves, des formes modérées, des cas symptomatiques. Les appels son t effectués par des médecins, des malades ou des familles des malades lorsque ces derniers ne sont plus capables de discuter. Ils sont transférés à l’hôpital, en fonction de leur état de santé et de la disponibilité des places dans les établissements de santé. Les centres hospitaliers universitaires pour les cas graves, les centres de traitement de la Covid-19 et les centres hospitaliers de référence du district (CHRD), pour les cas modérés. Les malades n’auront plus ainsi besoin de faire le tour des hôpitaux pour trouver une place, étant donné que les centres hospitaliers sont débordés.

Cette plateforme est joignable au 914. Les personnes qui y travaillent traitent en moyenne deux mille six cent appels journaliers. «Actuellement, la plupart des appels que nous recevons sont des cas de Covid-19 », affirme ce responsable. A part l’aiguil­lage, cette plateforme assure, également, le suivi à distance de l’état des patients qui suivent des traitements à domicile, l’annonce des résultats des tests de dépistage, que ce soit négatif ou positif, et la descente sur terrain pour des investigations, des tests de dépistage et le transfert des malades vers les hôpitaux.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • si la plupart des 2600 appels reçus sont des cas de COVID 19, cela semble contredire les chiffres officiels annoncés chaque jour ??
    Un probleme de coordination ???

Voir aussi