Accueil » Economie » Monnaie – L’euro s’achète à presque quatre mille cinq cents ariary
Economie

Monnaie – L’euro s’achète à presque quatre mille cinq cents ariary

La  monnaie  nationale  subit  une  période  de  dévaluation sans  précédent.

La monnaie nationale continue de plonger. En quelques semaines les franchissements de barre symboliques face aux monnaies de référence s’enchaînent. Début juin, l’euro a surpassé la barre des 4 200 ariary pour passer au-delà des 4 300 récemment. Hier, sur la plateforme de la banque centrale, le cours de l’euro a été annoncé à 4 470 ariary. Frôlant ainsi les 4 500 au grand dam des opérateurs, consommateurs, importateurs et autres couches sociales directement impactés par la dépréciation de la monnaie nationale.

Cette dévaluation de l’ariary commence sérieusement à inquiéter le milieu économique. Il s’attend à une inflation de très haut niveau dans les semaines qui viennent, dans la mesure où cette forte dépréciation de l’ariary présente des impacts considérables sur le pouvoir d’achat des consommateurs malgaches en ces temps de pandémie.

La balance commerciale dans un état déficitaire, de surcroit, malmenée par les impacts de la crise sanitaire, est à l’origine de cette dégringolade sans fin de l’ariary selon les membres du Cercle des économistes de Mada­gascar. Ces derniers constatent que « les exportations se font de plus en plus rares avec le ralentissement de la production locale qui est presque à l’arrêt à cause du coronavirus. Tandis que les importations restent quasi incompressibles, dans la mesure où la majeure partie des produits de consommation malgache est constituée de marchandises importées ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter