Accueil » Sport » Motocross – À mi-saison, Claudio domine le championnat
Sport

Motocross – À mi-saison, Claudio domine le championnat

Les saisons se suivent et se ressemblent. Cette année encore, Claudio Tida domine le championnat de Mada­gascar de motocross. À mi-saison, il compte quatre victoires en cinq courses.
Logiquement, il caracole en tête du classement général. Un fait d’autant plus impressionnant qu’il roule sur une nouvelle machine, à savoir une KTM SX-F250. Et on sait tous que l’adaptation à une nouvelle moto n’est jamais évidente, même pour un champion de son calibre.
« J’avais un peu paniqué lors de la première manche en février. C’était ma première course avec la KTM, un enduro, sans reconnaissances, mais j’ai quand même réalisé de bons chronos et j’ai gagné. À Toamasina, chez moi, j’étais vraiment déçu de perdre la première manche, sur une erreur de ma part. J’ai tout donné, par la suite, pour remporter la deuxième joute. On peut dire que le bilan des premières courses est positif », se remémore-t-il à propos des premières apparitions sur sa nouvelle monture autrichienne.
« C’est à partir de la manche à Nosy Be que j’ai pris plus de confiance. D’autant plus que ma moto a bénéficié d’un nouveau pot d’échappement Akrapovich à partir de là. C’est avec les victoires à Nosy Be et à Ilakaka dimanche dernier, que j’ai vraiment commencé à construire mon championnat », rajoute-t-il.
Le quintuple champion de Madagascar peut également compter sur une équipe au top. Un soutien considérable dont rêverait tout un chacun. « L’équipe KTM-Madauto est vraiment motivée pour gagner le championnat. Elle m’a proposé une machine de dernière génération et n’hésite pas à investir sur des pièces top qualité, afin d’en améliorer les performances. Pour cela, je tiens à exprimer ma reconnaissance. C’est quelque chose de très important pour un pilote. C’est très motivant et ça donne de la confiance », poursuit Claudio à propos de son team.

Comme cité précédemment, nous sommes actuellement à mi-saison. Il reste cinq échéances au calendrier. Si Claudio maintient son rythme actuel, une sixième couronne nationale l’attend en fin d’année. « Comme je l’ai dit, c’est avec les victoires à Nosy Be et à Ilakaka que j’ai commencé à construire mon championnat. Je ne lâcherai rien jusqu’au bout et je vais essayer d’engranger le maximum de points », annonce-t-il à propos de la deuxième moitié de l’exercice 2018.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter