A la une Social

Toamasina – Les étudiants de Barikadimy se révoltent

Les  étudiants  ont  brûlé  des  pneus  au  milieu  de  la  route  hier.

Les étudiants de l’université de Barikadimy revendiquent leurs bourses impayées depuis cinq mois et exigent le « vatsy tsinjo ».

C’est vers la matinée d’hier que des étudiants de l’université de Barikadimy Toamasina ont manifesté pour le paiement des bourses et l’aide aux étudiants durant cette crise. Tout commençait avec le délestage au sein du campus universitaire, tard la veille. « La vie dans le campus dépend de l’électricité, c’est pourquoi on a tenu à le rappeler aux responsables hier soir », indique un étudiant en philosophie.

En début de matinée, quelques étudiants brandissaient des banderoles où sont inscrites leurs revendications. « Nous n’avons pas reçu les bourses depuis cinq mois. Avec la crise on est loin de notre famille et on n’a plus d’argent pour y survivre », se plaint Rivo un étudiant, joint au téléphone hier. Des étudiants ont brûlé des pneus au milieu de la route. « Beaucoup d’entre nous n’ont pas reçu d’appui de leurs parents qui sont loin, avec l’arrêt des activités pédagogiques au sein de l’université, on ne sait pas combien de temps on va tenir », enchaîne-t-il.

En plus des bourses d’études, ces derniers exigent la distribution du vatsy tsinjo et du Tosika Fameno auprès des étudiants qui sont les plus nécessiteux. « Comme tous les autres étudiants, on estime avoir le droit de recevoir des appuis de la part de l’État en ce temps de crise », ajoute l’étudiant.

Résolution

Pas plus tard que l’après midi, les étudiants ont reçu de l’aide de la part des autorités locales qui se sont mobilisées. Des sacs de riz, des kits de protection, comme les cache-bouches ont été remis aux étudiants. Le ministère de tutelle a sorti un communiqué se rapportant aux problèmes des étudiants à Toamasina qui insiste sur le fait qu’il avait engager toutes les démarches afférentes depuis un bon bout de temps. « Le ministère avait déjà envoyé les papiers au ministère des Finances et du budget, notamment ceux qui concernent les bourses des étudiants. Le transfert des bourses dans le compte de l’université a été déjà effectuée au 16 décembre 2019 », lit-on dans le communiqué. Le ministère de tutelle renvoie la balle à l’université, qui doit donc avoir l’explication concernant cette situation. En ce qui concerne la distribution des appuis sous formes de « vatsy Tsinjo » pour les étudiants, elle a déjà commencé depuis lundi au niveau de l’université d’Antanana­rivo. Elle continuera jusqu’à dimanche dans les cinq autres universités.