Accueil » Social » Contraception et planning familial – Une nette amélioration chez les jeunes
Social

Contraception et planning familial – Une nette amélioration chez les jeunes

La grande île a atteint près de 400%, donc la couleur verte, en matière d’adoption des méthodes contraceptives dans le cadre de la santé sexuelle et reproductive chez les jeunes.

« 400% des jeunes ont réussi à bénéficier du service de planification familiale. Ce pourcentage nous a permis d’avoir le signe vert, qui indique une nette amélioration dans ce domaine. L’objectif étant que 5% des jeunes entre 15 à 24 ans à Madagascar puissent adopter le service. Actuellement, le but est atteint puisque Mada­gascar enregistre 20,4 % des jeunes femmes y ayant bénéficié », explique le Docteur Vololoniaina Raholison, country manager du programme Wish2action, un programme œuvrant dans le cadre de la santé reproductive et la planification familiale. Ce résultat a été obtenu après une étude effectuée par le gouvernement du Kenya.

D’autres pays d’Afrique n’ont pas eu un aussi bon résultat que la Grande île. Dans la région Atsimo Andrefana, une descente effectuée par le conseiller du FDCO de l’UK Embassy, Jessica Petiprez avec l’ambassade britannique à Mada­gascar, a permis de constater une hausse de l’adoption par les femmes de la métho­de contraceptive.

Dans cette région, il a été enregistré près de 40% de taux de participation. Ce qui avoisine le taux de prévalence contraceptive national qui est de 43%. « L’améliora­tion de l’aspect de la planification familiale est parmi les trois points essentiels. C’est une question prioritaire parmi l’agriculture, l’élevage, l’approvisionnement en eau potable. Nous continuons de faire des efforts dans ce sens », explique Tovondrainy Noëlson Edally Andriatsitohaina, gouverneur de la région Atsimo Andrefana.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter