Accueil » Economie » Infrastructures – « Le Japon est prêt à accompagner le Gouverne­ment »
Economie

Infrastructures – « Le Japon est prêt à accompagner le Gouverne­ment »

«Le Japon répond aux sollicitations de l’État malgache», selon Ichiro Ogasawara.

Le Gouvernement japonais va recevoir tous les dirigeants africains dans quelques mois. L’Ambassadeur du Japon à Madagascar, SEM Ichiro Ogasawara se dit respectueux des priorités définies par le Gouvernement malgache.

• Madagascar sera présent à la conférence réunissant tous les dirigeants africains à l’initiative du Japon. Il y aura-t-il des thématiques nouvelles ?
– Madagascar est invité au même titre que les autres pays africains pour assister à la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique. Cette année, ce rendez-vous traditionnel sera tenu dans la ville d’Yokohama. Les thématiques qui seront abordées sont déjà préparées. Il s’agit de thématique diverses touchant au développement tant en Afrique qu’à Madagascar. Le but étant de mettre sur la table des discussions des problématiques communes sur lesquelles des réponses seront apportées. Le consensus joue un rôle important tant dans la définition des sujets à débattre durant la conférence que dans les résolutions qui seront prises.

• Quel lien unit le Japon à l’Afrique, plus particulièrement à Madagascar ?
– Cette conférence, déjà connu sous l’appellation anglaise de TICAD est un rendez-vous habituel entre le Gouvernement Japonais et les dirigeants de tous les États africains. L’obsession par rapport à l’éloignement n’a jamais été un obstacle. Au contraire, le rapprochement entre le Japon et l’Afrique a toujours était possible grâce aux relations diplomatiques. Le Gouvernement japonais étant représenté à Madagascar depuis longtemps par son ambassade, le Japon s’implique dans le développement de Madagascar en appuyant plusieurs initiatives. Les axes de coopération déjà existants entre le Japon et Madagascar peuvent être rappelés et renforces lors de la conférence TICAD.

• Comment percevez-vous l’intensification de l’activité diplomatique chinoise en parallèle aux relations nippo-malgaches ?
– La contribution chinoise est la bienvenue. Plusieurs pays accompagnent Mada­gascar dans son développement et le Japon n’est pas en reste. En matière d’infrastructures, le soutien japonais à l’Etat malgache est perceptible, ne serait-ce qu’en constatant de visu l’extension du Port de Toamasina. Plusieurs domaines peuvent faire l’objet de coopérations internationales. Madagascar peut entrer en relation avec différents États, tout comme le Japon qui entretient des relations avec tous les pays du monde. Tant qu’il existe une opportunité pour raffermir les liens entre le Japon et Madagascar, travailler ensemble est louable. Le Japon répond aux sollicitations de l’état malgache et n’hésite pas à apporter sa part de l’édifice quant au développement. Tout comme les autres pays partenaires de Madagascar, le Japon travaille dans l’amélioration continue de ses rapports avec le Gouvernement malgache.

• Que peut-on dire des relations actuellement entretenues par le Japon avec le Gouvernement en place à Madagascar ?
Le Japon est prêt à accompagner le Gouvernement dans la réalisation des infrastructures. Les dirigeants malgaches sont cependant libres de définir leurs orientations. Le Japon ne s’ingère pas dans les décisions politiques prises par le Gouvernement. À partir du moment où la coopération est à concrétiser dans un domaine défini, le Japon détermine l’étendue de son appui. Le Gouvernement malgache est libre dans ses choix. Le Gouvernement a son programme et ses priorités dans une stratégie d’ouverture, le Japon reste ouvert pour fournir de l’aide. Concernant les infrastructures pour lesquelles l’aide japonaise n’est pas négligeable, le partenariat avec le Gouvernement en place continue.

 

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Et bien même le japon s’est rendu compte qu’ils peuvent faire entièrement confiance au Président de la république Actuel Andry Nirina Rajoelina! Soyons un peut claire que celui-ci n’a pas demandé de l’aide mais ils sont venu de leurs propre gré !! Et pourquoi refuser à cela si on en a besoins de cela !

Voir aussi