Accueil » Politique » Environnement – Les exploitations illicites dans la ligne de mire du ministère
Politique

Environnement – Les exploitations illicites dans la ligne de mire du ministère

Ndranto Razakamanarina de la plateforme AVG.

Le gouvernement en place ambitionne de mener une action pour redorer l’image de Madagascar sur le plan environnemental. Mise à part l’initiative du Président Rajoelina de s’investir dans la politique de l’environnement vert, l’éradication de toute forme d’exploitation illicite des ressources naturelles constitue également une vision plus importante.
La démarche se poursuit dans la mise en œuvre de l’assainissement dans le secteur de l’environnement. Dans le cadre de la lutte contre la corruption dans ce domaine, la plateforme de la société civile, Alliance Voahary Gasy (AVG) et le ministère de l’Environne­ment entendent unir leurs forces pour concrétiser les efforts déjà entrepris. « Lors de notre dernière rencontre, le ministre de l’Environnement a affiché sa volonté d’arrêter les gros poissons », explique Ndranto Razakamanarina de la plateforme de la société civile AVG à Antaninarenina, jeudi.
L’État priorise la politique de la lutte contre la corruption. Côté pratique, les enquêtes relatives aux trafics des ressources naturelles ont été ouvertes auprès du Bianco et par la suite, transmises au Pôle anti-corruption. Dans un point de vue plus élargi, la société civile interpelle à l’aboutissement de l’enquête pour justifier les actions.
« Les dossiers brûlants devraient être traités jusqu’au bout puisque certains d’entre eux n’ont pas été instruits », ajoute Ndranto Razakamanarina de la plateforme AVG.
Le responsable de l’AVG a établi un bref bilan sur les efforts entrepris dans la mise en œuvre de l’initiative de l’État de se battre contre la corruption. La société civile a observé une nette amélioration sur la maitrise de
l’exploitation illicite des ressources naturelles. Depuis l’installation du nouveau gouvernement, aucune exportation importante de bois de rose n’a été enregistrée. Ce résultat a été obtenu grâce aux différentes arrestations menées dans les grands dossiers relatifs aux trafics de ressources naturelles.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi