A la une Politique

Carte d’identité nationale – Un million de citoyens dotés de numéro identique

Vérification de l’identité d’un électeur.

Erreur flagrante. La délivrance de la pièce individuelle pour les citoyens malgaches est entachée d’une énorme gabegie. « Un million cent soixante deux mille et quelques poussières ont des numéros identiques sur leur carte d’identité nationale », révèle Thierry Rakotonarivo, vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à Alarobia, hier.

Le dysfonctionnement dans l’administration est aberrant. La CENI n’a pas caché les lacunes observées sur la liste électorale après la révision annuelle. Le bilan provisoire a fait état de doublons massifs sur la carte d’identité nationale. Le document officiel risque de perdre sa valeur. Son authenti­fication est bafouée du fait que deux personnes partagent le même numéro sur la pièce. « Après la vérification, 562 275 cartes d’identité nationales comportent ce problème », poursuit Thierry Rakotonarivo.

La CENI a décliné sa responsabilité sur ces lacunes. La délivrance de la carte d’identité nationale émane du ministère de l’Intérieur et de la décentralisation, souligne l’institution en charge des élections. « Effectivement, l’erreur pourrait envahir les agents de la CENI au moment de la saisie de la liste dans la base de données », ajoute Thierry Rakotonarivo. Cela n’exclut, toutefois, pas le rôle de l’administration dans la garantie de l’octroi de la pièce aux citoyens.

Négligence

D’une source auprès du ministère de l’Intérieur et de la décentralisation, « il ne devrait pas y avoir deux numéros identiques. La carte est normalement codifiée. Ce genre de cas n’existe pas sauf par négligence du personnel au sein des arrondissements. Le doublon est possible, mais avec un taux très infime ». L’obtention de la carte d’identité nationale requiert une procédure spécifique. La procédure s’impose aux jeunes qui atteignent l’âge de la majorité politique et aux demandeurs de duplicata.

D’où vient la faille sur cette augmentation massive de doublons observée sur les détenteurs de carte d’identité identique ? D’une source avisée, la délivrance de ce document n’est pas à l’abri de la corruption. Du personnel corrompu au niveau des arrondissements et les fraudeurs sont de mèche. En outre, la mission est parfois confiée à des agents illettrés. Ce genre de situation pourrait favoriser les fautes au sein de l’administration.

Le doublon du numéro apposé sur la carte d’identité n’est pas un fait nouveau. « Bien souvent, la banque nous interpelle sur ce problème », confie un responsable au sein d’un district à Antananarivo-Renivohitra.

Cependant, sur le plan politique, la lecture du rapport sur la révision annuelle de la liste électorale suscite plusieurs interprétations. Le manque de perfection de la liste durant le processus électoral est avéré. Le souci autour de sa fiabilité est justifié. Certains politiciens ont soulevé l’existence d’électeurs fantômes, d’autres ont saisi le tribunal pour revendiquer la transparence de la liste électorale. Les diverses appréhensions sont finalement justifiées.