A la une

Gouvernement – Un cabinet de technocrates ?

Le Président de la République Andry Rajoelina avec le Premier ministre Ntsay Christian

Sauf revirement majeur, le nouveau gouvernement sera présenté ce jour. La technicité pourrait être le mot clé de la nouvelle équipe gouvernementale.

Ce n’est plus qu’une question d’heure. Attendue depuis quelques jours, l’issue du remaniement du gouvernement sera connue ce jour, sauf changement. La nouvelle équipe gouvernementale devrait être présentée durant une cérémonie officielle et siégera, ensuite, pour son premier conseil des ministres.

Andry Rajoelina, président de la République, et Christian Ntsay, Premier ministre, ont tenu une longue réunion, hier après-midi, au palais d’Etat d’Ambohitsirohitra. Les deux Chefs de l’Exécutif, selon les indiscrétions, devaient peaufiner la liste finale des nouveaux ministres. Tous deux ont déjà cogité sur le sujet, depuis quelques jours. Ils ont, notamment, tenu des entretiens même durant le week-end dernier.

Le mandat de l’équipe gouvernementale actuelle est arrivé à échéance, le 24 janvier. Bien que plusieurs indiscrétions circulent sur le visage qu’aura l’Exécutif à l’issue du remaniement, les seules certitudes sont, premièrement, il y aura bel et bien du changement, et deuxièmement, le locataire de Mahazoarivo restera en place. A l’approche de l’échéance du mandat gouvernemental, des noms de ministrables sont évoqués dans les chaumières politiques, pareillement, pour le nombre de cabinets.

Profil
Des informations qui circulent parlent d’éclatement de certains départements ministériels. Selon les indiscrétions, la jeunesse et la technicité auraient été prises en compte dans la sélection des ministrables, même à l’Assemblée nationale. L’institution de Tsimbazaza à qui trois portefeuilles seraient attribués.

Selon Lova Ranoromaro, directeur de cabinet civil de la présidence de la République, les dossiers des aspirants ministres ayant répondu au recrutement ouvert par l’Etat ont, également, été étudiés. Ils sont quatre-cent soixante candidats à lorgner des portefeuilles ministériels. « Certains d’entre eux ont été conviés pour un entretien avec le Président de la République. Il y en a même qui viennent de l’étranger », a-t-elle déclaré durant une conférence de presse, hier, au palais d’Etat d’Ambohitsirohitra, où elle a présenté le bilan de l’opération de recrutement de « cerveau », lancée par l’Etat.

Le directeur de cabinet de la présidence de la République a indiqué que la future équipe gouvernementale devrait être à l’image du profil exigé par le Chef de l’Etat des aspirants ministres à qui, il a fait passer des entretiens. Estimant que le « technocrate », pourrait être trop lourd, Lova Ranoromaro a, toutefois, indiqué que les ministres devront, en principe « avoir une forte capacité de négociation internationale de haut niveau et être capable de conduire efficacement des projets ».

Il a été dit hier, que ceux qui ont répondu à l’appel à candidature lancé par l’Etat viennent de plusieurs horizons, de tous bords politiques. Selon les informations, que trois anciens ténors de l’administration Ravalomanana figureraient parmi les aspirants ministres. Ils figureraient même dans la short-list des ministrables. Des anciens de l’administration Rajaonarimampianina auraient, également, proposé leur service.

Le poste de directeur prisé
Convoité. Ils sont sept-mille huit-cent cinquante-cinq à avoir répondu à l’appel de l’Etat. Au regard des statistiques présentés par Lova Ranoromaro, directeur de cabinet civil de la présidence de la République, hier, ils sont particulièrement nombreux à vouloir briguer un poste de directeur au sein de l’administration publique. Selon ses dires, plus de 30% des dossiers de candidatures reçus prétendent à un poste de directeur, soit mille six-cent quarante-deux.

Outre les aspirants ministres, il y a sept-cent soixante-dix-neuf candidats qui veulent être nommés directeurs généraux. Les statistiques présentés hier, indiquent que les « cerveaux », ayant répondu à l’appel à candidature lancée par l’Etat sont, également, intéressés par les postes d’ambassadeurs, de gouverneurs, de secrétaires généraux, de directeurs généraux, de coordonnateurs, ou encore, de conseillers et de chargés d’affaires. Lors d’une précédente rencontre avec la presse, le 15 janvier, Lova Ranoromaro a souligné qu’il y a près de mille cinq-cents hauts emplois de l’Etat à pourvoir.

A Ambohitsorohitra, hier, elle a expliqué que maintenant, il sera demandé à chaque entité au sein de l’administration publique, même les représentations diplomatiques de fournir un état de leur besoin en ressources humaines. Un cabinet de recrutement canadien, en collaboration avec un consortium de cabinet de recrutement local se chargera ensuite, de trouver les profils qui correspondent aux demandes dans la base de données des « cerveaux ».

4 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Arabaina ianareo Atoa sy Rtoa Ministre isany voatendry andrafitra indray izao Governemanta tarihin’ Atoa Praiminisitra lehiben’ny Governemanta Ntsay Christian izao na ny VAOVAO na ianareo VOATAZONA hanohy ny andraikitra hoan’ny Tanindrazana.
    Isaorana koa ianao Atoa Filoham-pirenena Andry Rajoelina tsy mitsahatra mikaroka @ fomba rehetra izay hevitra ahafahana mampandroso sy mahatafita haingana ny Firenena ho tombotsoa ambonin’ny Firenena izay isan’izany ny fanomezanao lanja avo ny manampahaizana Malagasy @ fanomezana azy ireo andraikitra ahafahana manatratra miaraka haingana ny tanjona dia i Madagasikara mandroso izany.
    Mahavità be Tompoko.
    Tsy maintsy tafita Madagasikara .

  • Madame Monsieur
    Après avoir retourné le problème dans tous les sens ,je suis arrivé a une conclusion un peu surprenante sur la situation de Madagascar en 2020
    Essayez de lire mon texte jusqu’au bout ,même si cela ne vous froissent un petit peu
    Marié à une Malgache ,je ne comprenait pas pourquoi Madagascar est classé au 5 ème rangs des pays les plus pauvres du monde alors que c’est un pays riche
    Riche en hommes
    Riche en matières premières
    Riche en lieux touristiques
    Riche par sa situation géographique
    J’ai lu des centaines d’articles ,j’ai consulté des centaines de sites internet
    Je suis tombé sur des économistes qui se grattaient la tête et qui ne comprenaient pas pourquoi
    Madagascar me questionnait beaucoup ,de part sa pauvreté ,mais je me suis aperçu que ma réflexion n’allait pas jusqu’au bout
    Je regardais Madagascar avec des yeux d’européen et plus particulièrement de Français
    En France nous avons une culture qui a pris des siècles a se façonner et a s’adapter aux Français
    Alors pourquoi l’imposer aux autres pays
    On a déjà fait assez de mal comme cela avec nos colonies et nos prêtres qui ont exterminés des populations entières au nom du Christ
    On est en 2020 ,et c’est pas possible d’imposer notre culture aux autres
    Nous, si ont accumulent de l’argent et des objets c’est notre problème
    On a un système social qui nous prend en charge quand ça ne va pas et ça concerne que nous
    En faisant des recherches sur internet et je ne dis pas que internet c’est le Bon Dieu ,je me suis aperçu que les premiers habitants de Madagascar avaient pour origine l’Indonésie voir Bornéo et l’Océanie via les tests génétiques
    Donc ,déjà ,rien a voir avec l’Afrique qui n’est pas loin géographiquement
    Et si l’on veut comprendre la culture Malgache ,il faut peut être se tourner vers Bornéo et l’Océanie
    Et regarder un peu le culte des ancêtres ,la religion des totems ,l’amour que l’on porte aux parents et frères et soeurs
    Sachant bien sûr que des populations sont arrivées un peu plus tard de l’Afrique ,de l’Inde ,des pays arabes et d’ailleurs
    Ce qui donne une complexité à la société Malgache
    Si une personne me dit quelle connaît tout sur Madagascar ,je suis preneur pour les infos
    Beaucoup de gens pensent qu’il n’y a pas de système de santé à Madagascar
    Et si ! il y a les plantes
    Ce modèle a été choisi et pourquoi pas , notre pharmacie moderne est parti de là
    En France une journée de soins intensif à l’hôpital est estimée à 4000 euros par jour et par personne et on ne paye rien ,c’est a dire que c’est payé avec nos impôts et nos cotisations sur salaire
    elle est de 11000 euros aux états unis mais eux ils payent
    Mais tout ça c’est notre problème
    L’éducation obligatoire pour nos enfants c’est notre problème aussi ,la majeure partie de nos impôts passe là dedans
    A chacun ses priorités
    on a des belles routes ,mais plein de gros cons se tuent par milliers chaque année par excès de vitesse et c’est notre problème et si on met des radars pour faire ralentir les conducteurs les gens râlent
    A Madagascar ,ça va moins vite , mais au bout d’un moment ,on arrive à destination et le temps n’est pas forcément une priorité
    L élection d’un président Malgache peut aussi nous surprendre ,mais elle est spécifique à Madagascar
    Il faut avoir déjà le budget personnel et celui qui est élu c’est celui qui distribue le plus de tee shirt et qui a le plus de couilles
    Si il n’y a pas vraiment de programme ,on s’en fou ,on a eu le tee shirt
    ça peut nous choquer ,mais en France on est pas mieux ,on détourne de l’argent public pour payer les campagnes présidentielle
    A Madagascar tout le monde ne mangent pas à sa faim mais c’est du bio ,alors que nous ont se tapent du génétiquement modifié
    avec des poulets élevés aux hormones et aux antibiotiques qui nous font pousser les seins
    On pourrait s’indigner de la corruption , Mais à Madagascar ,on vit avec et ça ne gène personne ,ça gène que nous
    Pourtant ça se pratique aussi en France ,pas au niveau de notre administration car plus vous essayez de corrompre un fonctionnaire et plus votre amende est forte ,mais aux niveau des dirigeants dans les années SARKO ça a été une horreur
    Alors je pense que là dessus ont a rien a dire
    Ce qui peut me choquer peut être c’est l’âge des très jeunes filles Malgache qui ont des bébés
    L’amour n’est pas interdit ,pour personne mais un rapport non protégé peut finir par un bébé à 15 ans ,mais là encore c’est la société Malgache qui est seule juge
    Maintenant pour l’espérance de vie ,meurt ceux qui doivent mourir ,reste ceux qui doivent rester ,c’est la sélection naturelle et c’est comme ça depuis la nuit des temps
    Nous ont portent plainte quand le SAMU arrive avec 5 minutes de retard ,mais c’est notre problème
    L’attachement a sa culture est peut être ce qu’il y a de plus important
    Ne pas perdre le passé
    Le principal est que les gens soient heureux comme ça ,même si ils nous paraissent pauvres
    Quand ça va mal ,on met du Salegy , on pousse un peu la sono ,et tout va mieux
    En tout cas les cas de suiscide sont rare a Madagascar comparé à la Corée du sud qui possède le taux le plus haut du monde chez les jeunes
    Ils sont hyper connectés ,hyper stressés , hyper tout dans un monde invivable
    ATTENTION là je commence a critiquer et c’est pas bon et je m’arrête
    Ne vaut il pas mieux vivre à Madagascar et se sentir bien
    J’ai l’impression que Madagascar subit des attaques financières de la part de la Chine et se positionnent en prédateurs
    Mais c’est pareil pour ce sujet ,je suis sûr que les Malgaches seront prendre de bonnes décisions
    Nous ont a pas de leçon a donner ,car on c’est fait prendre le port de Pirée en eau profonde par la Chine et on a rien vu venir
    En quelques coup ont a été échec et mat
    Moralité de tout cela
    Pas de leçon a donner
    Chacun avance a son rythme

    Bien à vous
    PATRICK BILLIG

  • Espérons que tous ceux qui briguent des postes importants de Direction soient compétents et face avancer le pays ils devraient comme les ministres chaque année faire un rapport sur les avancées de leur administration – espérons que ces têtes pensantes ne sont là que dans l’intérêt général et qu’ils produisent de vrais diplômes