Faits divers

Anosizato ouest – Un foyer réduit en cendres

Feu. Un foyer en bois, de quatre pièces, a été dévoré par les flammes, dans le quartier d’Anosizato Ouest, avant-hier. Il était d’origine criminelle, comme l’ont accusé les occupants exposant le problème du pyromane avec eux, comme fond de cet acte volontaire. Ni la gendarmerie ni les sapeurs-pompiers n’ont été alertés du drame.
« Nous nous sommes renseignés, mais personne n’est au courant de cet incendie. En fait, nous avons été occupés par la sécurisation à Vontovo­rona (ndlr: où s’est déroulée une manifestation des étudiants », selon la gendarmerie de la brigade de Fenoarivo.

La famille sinistrée n’a pas eu le moyen d’appeler les soldats du feu à se dépêcher sur place. Elle n’a aucun téléphone, selon les informations glanées. C’était le fokonolona, lui-même, qui s’est serré les coudes pour venir à bout des flammes. Une grande partie de biens est réduite en cendres.

La maison a pris feu au moment où les locataires étaient absents depuis le matin. Ce brasier n’a pas donc fait de victime. La personne incriminée comme étant responsable de cet incendie se serait enfuie et n’aurait pas laissé la moindre trace susceptible de la retrouver, d’après l’entourage.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter