A la une Faits divers

Ankadindravola – Accident mortel après un enterrement

Le 4x4 a été sur le point de dépasser un bus sur un arrêt quand il a percuté  le piéton à sa gauche.

Trois personnes à bord d’un 4×4 venant d’un enterrement à Mahitsy ont été dépitées par un accident mortel, avant-hier, à Mazava Ankadindravola.

Coup de théâtre. Une famille a, rapidement, été catastrophée par un accident mortel de la circulation, avant-hier à 17h 45, à Mazava Ankadin­dravola, commune d’Ivato, alors qu’elle revenait des funérailles à Mahitsy. Les membres de la famille étaient en cours de route pour rentrer quand le drame s’est produit. Leur voiture de marque Mitsubishi a heurté un mécanicien, âgé de 51 ans, travaillant dans une entreprise franche.

Trois personnes se trouvaient à bord, à savoir le chauffeur et sa femme avec l’épouse du défunt inhumé à Mahitsy. Cette veuve allait être ramenée chez elle à Ambohijanahary. En arrivant à Mazava, le chauffeur a ralenti pour s’écarter et dépasser un bus de la ligne 114 qui attendait des passagers sur un arrêt.
« À cette heure de pointe où les employés des entreprises franches regagnent leur domicile après le travail, les bords de la chaussée étaient surtout bourrés de commerçants. Tout cela a rétréci la route et bouché la circulation », décrit la gendarmerie.
« Le conducteur de la Mitsu­bishi a contourné trois personnes entre le bus et lui. Dans l’instant, il s’est un peu éloigné vers sa gauche où il a fini par percuter la table d’un vendeur d’arachides, puis le piéton quinquagénaire », raconte-t-elle.

Cris
Télescopé, la victime est tombée à terre et charriée en dessous de la voiture jusqu’à trois mètres, selon les informations filtrées de l’enquête de la gendarmerie. « L’homme au volant ne l’aurait pas vue. Il s’est concentré sur les trois personnes devant lui qu’il devait épargner. Il ne s’est alors arrêté qu’après avoir entendu un bruit et les cris des gens », d’après les témoignages glanés.

Dans une urgence absolue, le tout-terrain de neuf places a, immédiatement, été relevé à l’aide d’un cric pour retirer la victime. « Cette dernière a été transportée vers l’hôpital luthérien d’Ambohibao où elle a été redirigée vers l’HJRA à Ampefiloha. Dès son arrivée au portail du service des urgences, les médecins ont affirmé qu’elle n’était plus. Nous avons donc procédé aux constatations. La dépouille a été transférée et gardée à la morgue », relate un gendarme.
« Ce quinquagénaire habitait à Ambohidroa Ambohima­narina. Il était marié et a laissé trois orphelins. Il avait toujours l’habitude de marcher à pied quand il partait travailler », soupire un proche. Quant au chauffeur, il est retenu en garde-à-vue au poste avancé d’Ankadindra­vola.