Accueil » A la une » Musique – Le guitariste Joël Rabesolo se retrouve dans nos murs
A la une Culture

Musique – Le guitariste Joël Rabesolo se retrouve dans nos murs

Joël Rabesolo est surnommé par beaucoup comme le Jimi Hendrix malgache.

Sans doute l’un des plus talentueux guitaristes de sa génération, Joël Rabesolo est à nouveau de passage au pays et réserve pour ses inconditionnels des retrouvailles exclusives dans la capitale.

En cette période un peu calme entre deux festivités de fin d’année, voilà une bonne surprise qui ravit tout aussi bien les mélomanes et particulièrement les jazzmen aguerris. Le fameux guitariste gaucher, Joël Rabesolo est parmi nous et proposera dans un cadre exclusif un show-case exclusif au Chick’n Art Ankorondrano ce 30 décembre à partir de 20h.

Une belle surprise pour tous les inconditionnels de jazz et de « World music » de la capitale, l’annonce de ces retrouvailles suscite surtout l’engouement de tous les fans de Joël Rabesolo lui même en ce début de semaine. Un auteur et compositeur émérite, mais aussi un artiste accompli qui a su se forger une notoriété unique autant sur la scène nationale qu’internationale depuis près de deux décennies maintenant, Joël Rabesolo est un prodige dans son domaine. Fort de son parcours musical, mais surtout de son parcours en tant qu’étudiant au sein du prestigieux Conservatoire de Bruxelles en Belgique ces dernières années, il nous revient ainsi plus inspiré que jamais pour nous envoûter aux rythmes de ses riffs à la guitare électrique.

Style contemporain

Le tout influencé par une sonorité et une rythmique traditionnelle mixée avec un style contemporain. Ce rendez-vous au Chick’n Art Ankorondrano sera d’autant plus mélodieux, puisqu’il y sera accompagné de talentueux musiciens issus du rock et du jazz également.

Depuis toujours, Joël Rabesolo a toujours brillé par ce côté fédérateur et convivial qu’il retranscrit travers sa musique. Dans le milieu, il a été adoubé par les meilleurs, comme notamment l’illustre auteure et compositrice Fanja Andriamanantena qui n’a de cesse de louer son talent, mais aussi Monika Njava avec qui il a su créer des liens musicaux très forts.

De Madagascar à l’Hexagone, en passant par la Belgique où il s’est d’ailleurs forgé une belle notoriété grâce à son duo avec son ami et mentor le guitariste belge Fabien Degryse, Joël Rabesolo c’est donc avant tout de belles collaborations qui conquièrent à chaque fois les mélomanes.

« J’ai toujours privilégié notre culture et notre richesse culturelle à travers ma musique. En jouant et en improvisant une guitare à la main, je mets toujours un point d’honneur à mettre en avant notre héritage et notre identité culturelle » confie-t-il dans une précédente interview.

Nul doute donc que ce jeudi soir au Chick’n Art Ankorondrano, il nous fera à nouveau rêver avec à ses côtés Harty Andriambelo à la basse, Tsanta Randria­mihajasoa au piano et Miora Rabarisoa à ­la batterie. À ne pas manquer donc, ces retrouvailles avec Joël Rabesolo se tiendront dans la limite des places disponibles uniquement et les réservations sont de mise.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter